Guerre en Ukraine – Mobilisation de l’Etat pour l’accueil et la prise en charge des ressortissants ukrainiens

Information de la préfecture de Saône-et-Loire.

La guerre en cours en Ukraine a poussé des centaines de milliers de personnes sur les chemins de l’exil.

 

Comme l’a déclaré le Président de la République, la France prend « toute sa part dans l’accueil des ressortissants ukrainiens ». De fait, dans notre département comme partout en France, un magnifique élan de solidarité est à l’œuvre, que ce soit pour accueillir des Ukrainiens fuyant les combats, ou collecter et transporter vers l’Ukraine des biens de première nécessité.

 

Les services de l’État en Saône-et-Loire sont pleinement mobilisés pour coordonner l’hébergement et l’accompagnement des ressortissants ukrainiens qui arrivent sur notre sol.

 

Les services de l’État ont connaissance de 8 situations à ce jour pour lesquelles des particuliers ou des communes accueillent ou accueilleront 12 adultes et 9 enfants ukrainiens.

 

  1. Situation juridique

Pour rappel, les Ukrainiens titulaires d’un passeport biométrique n’ont pas besoin de visa pour se rendre dans l’Espace Schengen, et par conséquent en France. Ceux qui n’ont pas de passeport biométrique peuvent se faire délivrer une autorisation auprès d’un poste français dans un pays frontalier de l’Ukraine.

 

Au sein de l’espace Schengen, les Ukrainiens sont en situation de séjour régulier durant 90 jours. Au-delà, les ressortissants sont invités à se rendre en préfecture. Les Ministres de l’intérieur de l’Union européenne ont décidé ce jeudi 3 mars l’octroi d’une protection temporaire d’un an, similaire à celle offerte à un réfugié. Les services de l’État observeront naturellement les demandes avec diligence et compréhension.

 

  1. L’hébergement

Pour l’hébergement, les services de l’État de Saône-et-Loire (DDETS) recensent et coordonnent les offres disponibles en lien étroit avec les maires, qui sont les interlocuteurs naturels de nos concitoyens désireux de mettre à disposition un hébergement. À ce jour, 17 propositions d’hébergements émanant des élus ou des particuliers et plus de 65 places peuvent être mises à la disposition des demandeurs ukrainiens.

 

 

 

  1. Droits et travail

L’État est également mobilisé pour assurer aux ressortissants ukrainiens le plein accès aux droits. Dès lors qu’ils se manifestent auprès des services de l’État, la direction départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie assurent leur prise en charge. Ceux qui auront fait la demande du bénéfice du statut de protection temporaire seront accompagnés par la DDETS pour l’accès au marché du travail.

 

***

Le préfet remercie les Saône-et-Loiriens et élus, qui ont rapidement proposé des offres d’accueil et de l’aide aux Ukrainiens. Tous démontrent une fois de plus que solidarité et fraternité ne sont pas des vains mots dans notre devise.

Un commentaire :

  1. Je le répète. Je peux mettre à disposition gratuitement un petit appartement dans une résidence du centre ville d’Autun. Il est bien chauffé avec salle de bain, baignoire, cuisine équipée et convenant à un couple avec un enfant. Je ne savais pas quoi faire pour aider mais, grâce à cet article, dès demain, je m’adresse à la Préfecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.