Torcy – Suppression de classe à Champ Cordet, au maire d’intervenir

Même si les parents d’élèves de l’école Champ Cordet à Torcy, après leur audience à Mâcon, sont revenus avec l’impression d’avoir été entendus mais peut-être pas compris, ils sont plus que jamais déterminés à sauver leur classe appelée à disparaître à la rentrée prochaine selon les prévisions du DASEN.

Evidemment, tout est encore possible pour maintenir cette classe, « à condition que le maire intervienne, qu’il puisse rétablir une certaine équité entre Champ Cordet et Champ Bâtard » demandent les parents d’élèves. « Nous avons un établissement neuf (Champ Cordet) et nous perdons des effectifs alors que Champ Bâtard en gagne ».

« C’est au maire de rééquilibrer les effectifs » dénonce les parents. De s’interroger aussi sur les moyens engagés d’un côté, notamment la salle informatique avec 10 ordinateurs à Champ Bâtard, et rien à Champ Cordet. Pour quelles raisons ?

C’est pourquoi les parents d’élèves de Champ Cordet ont demandé à être reçu, au plus vite, par le maire de Torcy.

J.B.



Le communiqué des parents d’élèves de Champ Cordet

C’est suite à notre audience à Mâcon vendredi dernier que nous avons tenu à nous exprimer.
En effet, cet échange fût très encourageant, l’Adjointe au Directeur de l’Académie, ainsi que l’Inspectrice de l’Education Nationale, se sont montrées très à l’écoute et sensibles à nos arguments.
Toutefois, l’éternelle question reste celle des effectifs malheureusement, et nous restons malgré tout dans une décision arithmétique de la politique budgétaire de l’Éducation Nationale au détriment de l’égalité des chances.
Nous sommes allées à cette audience accompagnées de notre Conseillère déléguée en charge de la vie scolaire et du logement.
Ainsi la municipalité a pu avancer quelques effectifs supplémentaires suite aux nouvelles demandes de logement,et surtout réitérer son engagement à un rééquilibrage et une meilleure répartition dans ses écoles.
Nous comptons vraiment sur la mise en œuvre de cet engagement, qui triste constat, ne fait pas ses preuves depuis plusieurs années….
Néanmoins ,suite à cette audience nous sortons renforcés dans notre confiance en nos interlocutrices, Madame Frayer Miettaux, ainsi que Madame Marlin, et leur intérêt particulier pour les directives gouvernementales concernant les REP, en mettant tout en œuvre pour un dédoublement des classes en grande section, CP et CE1 et qui ne saurait être cohérent avec une mixité de niveaux pour ces mêmes classes.
Pour finir nous souhaitons soulever une question.
Une enveloppe de 400 millions d’euros a été reportée de l’exercice 2020 à celui de 2021 suite au confinement.
C’est pourquoi, il semblerait judicieux que notre Ministre de l’Education Nationale, Monsieur Blanquer, mette à profit ce bénéfice, en évitant de fermer des classes sous prétexte d’effectif, et en tentant prioritairement de panser les séquelles engendrées par ce contexte sanitaire….
Les représentants de parents d’élèves de l’école Champ Cordet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.