Saint-Vallier – Conseil municipal : une ville formidable

Après quatre heures de réunion du conseil municipal, il ressort que la ville de Saint-Vallier est exemplaire dans toutes les domaines ou presque à comparer avec les trois autres communes du Basin minier. A écouter le maire, Alain Philibert et Christophe Dumont, son premier adjoint chargé des finances, le paysage est idyllique.

Seuls les réseaux sociaux viennent tenir la belle image sur lesquels la haine se déchaîne. Le maire qui se présente toujours en victime déclare :  « que ceux qui critiquent viennent nous voir en mairie. Quand on ne connaît pas le dossier, on n’a pas le droit de critiquer ». Il met aussi en cause le gouvernement, « nous nous sentons abandonnés car le phénomène est inquiétant et provoque des dégâts dans les familles ».

Sans quoi, à Saint-Vallier, la fierté est de mise même quand il s’agit de parler démographie. Certes, la Saône-et-Loire a perdu en six ans 4729 habitants qui, pour beaucoup, sont originaires de la communauté urbaine. « Saint-Vallier est la commune sur la Bassin minier qui a le moins perdu d’habitants sur cette même période, moins 248″ annonce Alain Philibert. Et même si des gens partent, c’est tout naturellement à cause des décès, 672 en cinq ans alors que les naissances sont au nombre de 339 entre 2017 à 2021 ». Cocorico, même les mariages repartent. « Nous en avons 32 pour le moment ».

Saint-Vallier est attrayante et se targue d’accueillir ou d’organiser le marché des producteurs, le slalom automobile le 3 avril, le rallye des Gueules noires le 23 avril, la Route de Saône-et-Loire en juin, les Queulots Folies en juillet, le marché nocturne le 16 juillet et le traditionnel marché de Noël avec, cerise sur le gâteau, l’arrivée d’une étape du Tour de l’Avenir le 23 août, épreuve cycliste de renom d’où sortent les futurs vainqueur de la Grande Boucle.

La mariée est belle

Il fait vraiment bon vivre à Saint-Vallier où les taux d’imposition n’augmentent pas, une ville qui n’a pas recours à l’emprunt en 2022 qui a investi 2 M € en 2021 et 2.3 M € cette année avec pour priorité d’améliorer le patrimoine scolaire. « Nous dépensons 1284 € par élève » révèle Christophe Dumont.

« Vous nous présentez une mariée très belle » commente Denis Beaudot (opposition), « mais les remontées des citoyens sont bien différentes, notamment les associations qui manquent de locaux (NDLR : elles devraient bénéficier du rachat du Domaine de la Saule par la ville _ lire par ailleurs) ».

L’ex-candidat à la mairie est chagriné quand il évoque encore le projet de la nouvelle salle de judo qui doit voir le jour au Cosec Audin. « J’en entends parler depuis 2008 » dit-il. Quelle erreur, quand on ne connaît pas le dossier, on ne critique pas. « La demande existe depuis 1991 pour le judo mais nous avons fait le choix du gymnase Potignon » répond Alain Philibert. Trente-et-un ans d’attente. La patience a des vertus insoupçonnées. « On ne peut pas tout faire » glisse-t-il.

Quant à une possible mutualisation des équipements sportifs avec Montceau qui doit construire une halle des sports pour 2023, le maire n’a pas été contacté. « Moi, je suis pour un service de proximité, c’est un choix politique » soutient-il.

Denis Beaudot est toujours chagriné au sujet des impôts qui n’augmentent pas. « Heureusement monsieur Dumont alors que vous votez des hausses à la communauté urbaine. Vous ne pouvez pas avoir deux casquettes ». Daniel Meunier, premier vice-président à la CUCM vole au secours du premier adjoint. « La hausse sur le foncier bâti est de 1.25%, c’est de 9 à 16 € ». Christophe Dumont impassible précise : J’ai voté, j’assume ».

« Et pourquoi ne fait-on rien pour le centre de loisirs des Mazilles ? » soumet au maire, David Swiatek (opposition – la vraie gauche de proximité). « Vous oubliez les trois hectares de bois. Les bâtiments datent de 1982, il faudra les rénover » admet Alain Philibert.

Sur ce débat d’orientation budgétaire, les oppositions s’abstiennent. Mais c’est anecdotique quand une majorité municipale est très fière de son travail.

Jean Bernard

9 commentaires :

  1. Plusieurs personnes dans le public ont confié s’être ennuyée, avoir assistée à un CM sans saveur et sans grand intérêt.

  2. Pourquoi une commune est si triste……si il y a peu de naissance c est bien que les jeunes ne sont pas attirés…!!!!! Ce n est pas une critique c est un constat……une bonne gestion ce n est forcément une gestion sans emprunt…!!!!! Pourquoi la commune ne baisse t elle pas les impôts si elle n utilise pas l argent des contribuables….????
    C est une gestion de  » vieille France « , surtout quand les taux des intérêts est bas….!!!… de toute façon ka population de ST VALLIER et l ensemble DE LA CCM
    ne souhaite surtout pas que cela change…
    .et cela arrange bien la cohalition socialo communiste……DU SOCIAL….encore plus de social…..et rien que du social…

  3. On a jamais d’articles de cette sorte sur Montceau les Mines……enfin……la liberté de presse souvent visée ici

  4. Saint-Vallier pourrait retransmettre en direct ce conseil comme le font tant de villes.
    Belle présentation du DOB par Mr le 1 er adjoint, je suis certain que bon nombres d’élus ont découvert ces slides en séance du 23 Février.
    C’est un budget présenté à la communiste, il n’y a aucun partage avec la population, à aucun moment les propositions sont discutées avec les Valloiriens.
    Que des choix émanent d’activités régaliennes, certes, mais combien d’autres projets pourraient être établis en concertation?
    Plus aucun doute, cette majorité refuse la démocratie participative. Cette municipalité ne sait pas ouvrir un débat d’idées, vraiment aucune considération pour ses administrés.

    • Mr Mallot, vous en doutiez ?
      Une question à été posée par Mr Swiatek.
      Il a expliqué en faisant référence à des textes de loi que dans une commune de moins de 10 000 habitants il n’y a pas obligation d’avoir un poste de DGA.
      Reponse : c’est le maire qui décide.
      Autrement dit, c’est comme ça. Si ça ne te plaît pas c’est pareil.

  5. Il y a toujours des gens pour trouver des sujets à critiquer. Cette critique via les réseaux sociaux ou les commentaires publics est même parfois bien organisée par ceux qui y trouvent un intérêt. Mais voilà, les chiffres et les faits sont la et eux ne mentent pas. Comparez ces chiffres avec ceux de Montceau et vous verrez la différence entre ceux qui parlent et ceux qui agissent. Bravo à cette équipe de St Vallier pour sa gestion saine en ces temps difficiles

  6. a oui bravo , qu a fait la municipalité de st vallier pour essayer de sauver GERBE quand c’est ailleurs ils montent au créneau avec les copains de la CGT mais là rien tout allait bien

  7. Tout va bien, les routes défoncés, 2 ou 3 commerces , courses des voitures dans les petites rues, et j’en passe, St Vallier un vrai paradis, merci Mr le Maire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.