Rencontre – Raphaël Gauvain a eu des réserves sur le pass vaccinal

La période est délicate même pour un député de la majorité présidentielle. Raphaël Gauvain avec ses collègues de la République En marche, bataille ferme à l’Assemblée Nationale sur le texte de loi concernant l’instauration du pass vaccinal qui reviendra dans l’hémicycle en dernière lecture ce dimanche à 16h.

Derrière son bureau, à sa permanence à Chalon-sur-Saône, situé à proximité du tribunal qui lui rappelle l’avocat qu’il est et sera toujours, le député de la 5e circonscription (Chalon – Montceau), expose ses pensées sans arrière-pensée.

A moins de trois mois de la présidentielle, il nous fait comprendre que sa décision de se représenter ou pas aux législatives n’est pas prise. « Je la prendrai au lendemain de la présidentielle » dit-il.

Un match Gauvain – Platret ?

Forcément, il vient à l’esprit d’un grand nombre d’observateurs de la vie politique du département, que tout indique une confrontation Gauvain – Platret. D’ailleurs le maire de Chalon-sur-Saône, vice-président des LR a déjà reçu l’investiture de son parti pour les législatives. Mais il se dit qu’en cas de victoire de Valérie Pécresse, la donne pourrait changer, que le discours du maire de Chalon sur ses possibles envies de rejoindre Eric Zemmour, font grincer des dents dans sa famille politique.

Pour l’heure, en l’état actuelle des choses, Gilles Platret serait donné favori contre Raphaël Gauvain. Ce sentiment, le député ne le partage pas. « Vous savez, en politique, il y a toujours des surprises. D’abord, je ne me présente pas contre Gilles Platret mais pour être député et porter une offre politique. J’avais un métier avant, je suis un avocat qui fait de la politique, peut-être le ferais-je pendant dix ans » plaide-t-il.

Il a bien conscience que cette fois-ci et contrairement au « tsunami en 2017 » précise-t-il, la partie sera plus serrée. « Si Macron perd, je n’ai pas vocation à être député dans l’opposition ». En 2022, l’élan n’est plus le même et le jeu sur la scène nationale comme en province est encore entouré d’une grisaille similaire à celle qui planait sur la côte chalonnaise ce samedi.

Raphaël Gauvain attend justement une clarification politique notamment de Valérie Pécresse, « elle doit nous dire avec qui elle peut gouverner ». A contrario de Gilles Platret dont « la position est très claire » déclare-t-il, sous-entendu ses idées proches d’Eric Zemmour.

Marie-Claude Jarrot dans la boucle ?

Il existe encore une inconnue dans la 5e circonscription, à savoir quel rôle jouera le maire de Montceau-les-Mines, Marie-Claude Jarrot, la référente en Saône-et-Loire du comité de soutien à la candidate des LR ? Ne sera-t-elle pas tentée de se présenter aux législatives en cas de victoire de son amie, Valérie Pécresse ? Là encore Raphaël Gauvain souhaite qu’elle se détermine. « Darmanin, Le Maire sont issus de sa famille. L’élargissement politique avec Emmanuel Macron est toujours d’actualité. Marie-Claude Jarrot a pour vocation de nous rejoindre ».

Aujourd’hui, personne ne prend le risque d’afficher clairement ses envies. « La campagne qui n’a pas encore commencé, va clarifier les positions politiques et sans doute conduire à une redistribution des cartes » pense le député.

Ce dernier va donc s’attacher à défendre sur bilan, sur le plan local et national. Il reconnaît avoir eu des réserves sur le pass vaccinal. « J’ai poussé pour exclure les enfants de moins de 16 ans » précise-t-il, quand bien même trouve-t-il, bonne, la stratégie à inciter la population à se vacciner avec une dose cependant d’adaptabilité, par exemple, « intégrer les malades du covid au pass vaccinal et permettre aux personnes de voyager sans pass vaccinal sur les grandes distances ».

Beaucoup de travail à Paris

Un député qui bosse mais qui est trop souvent absent sur le terrain. D’ailleurs dans sa circonscription, son image le représente en député fantôme, surtout du côté du Bassin minier, « mais on me dit la même chose du côté de Chalon. Mon territoire est grand et j’essaie toujours d’équilibrer mon agenda ». Pour sa défense, Raphaël Gauvain rappelle que « l’essentiel du travail de député se fait à Paris, surtout dans les commissions ».

De l’Assemblée Nationale, il a agi au service du territoire. Concrètement, « j’ai participé au projet de construction du CEF (Centre d’éducation fermé) à Varennes-le-Grand, je suis intervenu pour relancer la construction d’une nouvelle gendarmerie à Montchanin, sur l’hôpital de Chalon et Montceau en début de mandat ou encore les enveloppes financières du Ségur pour ces établissements » énumère-t-il.

La campagne de la présidentielle s’annonce difficile, « ça va se jouer à pas grand-chose » soupçonne-t-il. Même Macron vainqueur, le résultat aux législatives sur la 5e demeure aujourd’hui très incertain.

Jean Bernard

22 commentaires

  1. A l approche des élections le député « FANTOME » REAPPARAIT…..j espère que les électeurs réagiront fortement pour se séparér de cet élu qui ignore notre secteur…un député, c est un élu de terrain …pas un élu qui ne communique une fois tous les  » quatre matins » pour la plus part du temps pour des broutilles …..malgré que je suis l actualite politique avec beaucoup d attention , je n ai pas trouvé grand chose sur l cation de Mr GAUVAIN ….donc il a eu 5 ans pour faire ses preuves…Le  » chat est maigre » ….il faut changer sans état d ame…..!!!

  2. Brillant par son absence depuis 5 ans, voilà qu il se manifeste à 3 mois des élections !  » J irai, j irais pas !! » N y allez pas vous ne manquerez pas à la politique locale et rendrez service!!

    • Stanislas Borovitcz

      Eva, je suis tout à fait de votre avis.
      Absent sur toute la ligne et maintenant il veut nous faire croire à ses bonnes intentions.
      Du grand n’importe quoi.

  3. tristesse profonde

    le virus est a l’état de rhume , tout le monde est vacciné , ça ne marche pas ,
    le président de pfitzer annonce un nouveau vaccin pour o macron courant mars quand l’épidémie de rhume sera éteinte
    pauvre France
    a quand la fin de la lobotomisation
    vont ils parvenir a maintenir un esprit de terreur jusqu’au élection !

  4. En lisant cet article, me vient à l’esprit la vieille chanson de Montéhus :

    « Voyez donc ces hommes politiques,
    Vrais paillasses à gueule tragique,
    Qui pour aller au Parlement
    Au peuple font du boniment :
    J’vous promets les r’traites ouvrières,
    J’vous promets la fin d’vos misères,
    Ils se votent d’abord et comment !
    Pour eux-mêmes quarante-et-un francs !

    REFRAIN
    Ils ont les mains blanches,
    Les mains maquillées,
    Ils ont les mains blanches,
    Par la fraude souillées.
    Ca sent le roublard, ça sent le malin,
    Voilà c’qu’on appelle un poil dans la main ! »

    Vous pouvez en écouter plusieurs interprétations sur Youtube, « Les mains blanches », un succès éternel…

  5. je retiens une phrase à ne pas oublier: MJC a vocation à nous rejoindre!!! voila qui est annoncé, de toute façon, ce député (…), n’as lui , pas vocation à être réélu!!!

  6. Monsieur Gauvain avait des réserves sur le pass sanitaire !!! ce n’est pas ce que l’on peut lire dans certains médias…notre cher député s’est abstenu lors du vote …car il faisait la sieste !!! Étonnant non ?

  7. « Raphaël Gauvain avec ses collègues de la République En marche, bataille ferme à l’Assemblée Nationale »…Bataille et ferme ne me semblent pas les mots les plus adaptés.
    Monsieur Gauvain fait sa popote sans tenir compte des citoyens qu’il est censé représenter, seule l’élection d’Emmanuel Macron semble motiver sa candidature.
    Des grosses chaussures suffisent à un député pour être En Marche 😉

  8. L’BENOIT y va fort, mais à écouter les Copains sur la communauté, y pensent tous ou presque exactement la même chose. Quant au député fantôme ce sont les mots que je lui ai écrit sur son mail d’encouragement envoyé à tous ou presque. Mais Vive les Femmes je voterai Pécresse, elle, est de cette droite Gaullienne dont la France a encore besoin.
    marre d’être minoritaire alors j’y vais.
    bonne journée
    GZO3

  9. 3 mois avant les élections, il réapparaît… euh, NON, il APPARAIT….
    comment ce monsieur peut il se poser la question de savoir si il va se représenter ?

    5 ans que nous avons un député fantôme…

    Aux prochaines élections, j’espère fortement qu’il ne sera pas candidat ou alors que les électeurs sauront lui rappeler son absentéisme dans la circonscription…

    Lorsque je lis en plus que lors du vote du pass vaccinal, il s’est assoupi dans son bureau…. Il y a de quoi s’inquiéter pour l’avenir.

    J’ai bien compris que si ce monsieur se représente, ce n’est que pour les 5711 € de salaire net mensuel (sans compter tout le reste), qui je vous le rappelle sont payé par nos impôts.

  10. En règle générale , avant de sauter sur le râble d’un élu de la république , je m’interroge toujours sur le fait de savoir si dans les mêmes conditions de temps et de lieu , je ferais mieux que lui !
    Bien que j’ai la faiblesse de croire n’être pas totalement idiot , la réponse est bien souvent négative !
    Contrairement à l’idée reçue , un député n’est pas un élu de terrain … pour le « terrain » il y a les édiles municipaux (maire et conseil) , les « aéropages » communautaires , les conseillers départementaux et régionaux censés faire remonter les doléances et en assumer une bonne part eux-mêmes !
    Certes , si venir sporadiquement couper un ruban et siroter une coupette de crémant peut éventuellement rassurer l’habitant du territoire , cela ne constitue en rien un gage d’efficacité parlementaire !
    Je n’ai pas souvenir que les sieurs Mathus et Sirugue aient tellement fait beaucoup mieux !
    Ceci dit , nous sommes , quoiqu’en disent certains , toujours en démocratie !
    En Juin prochain , chacun pourra , selon son propre degré de bonne ou mauvaise foi , exprimer son choix !
    A condition , bien sûr , de lâcher son clavier pour sortir accomplir son devoir de « citoyen » !

  11. Tout à fait d’accord avec.

  12. mais cette personne n’a telle pas une suppléante ? que l’on voit quelques fois en photo lors jrs de cérémonies , peut ètre si elle était plus existante les électeur (trices) pourraient lui poser des questions mais encore faudrait savoir ou la joindre , mais c’est un petit peut tard car dans 3 mois les gens ne se souviendront plus d’elle

  13. Ah !!! Bon un député n est pas un élu de terrain……et pourtant c est eux qui chaque fois qu ils sont interrogés sur leur emploi du temps précise haut et fort qu ils ont besoins d etre sur le terrain pour bien sentir le pouls des français……donc c’est tous des menteurs ou nous avons a faire a une exception en la personne de MR GAUVAIN RAPHAEL….Gendre de mr PERBEN QUI L A IMPOSE SUR LA CIRCONPCRITION..si j en crois les écris plus haut l efficacité parlementaire serait « LE RON RON »…..Concernant mr MATHUS ET SIRRUGUE vous devriez reprendre tous les articles de presse régionales et vous constaterez bien leur présence sur le terrain …et vous saurez NICEPHORE que très souvent de grande décision ont été prises autour d u n crémant et que lorsque q un député vient couper un ruban c est en principe parce qu il a bien défendu le dossier concerné…..alors bien sûr MR GAUVAIN n à peut être pas sable le cremant ni couper de ruban.t bien c est peut être parce qu il n apas traité ou bien pas défendu beaucoup de dossier…c est une hypothèse…!!!!

  14. En réponse à Nicéphore et Eva , durant les 5 années qui viennent de passer, il y a eu malheureusement mieux à faire que de couper des rubans et boire une coupette .
    Il y avait des dossiers ou on aurait pu esperer l’entendre plus et ou son soutient aurait pu etre plus visible : La fermeture de la célèbre usine PPM , Eolane ( quid de la réindustrialisation de la France ), la chirurgie à l’hopital, etc…
    On a assez reproché à Didier Mathus de ne pas etre assez pret du peuple . En toute logique en juin vue que la population du bassin minier n’a pas trop changé, la défaite va etre sévère.

  15. Et sa suppléante ? On en parle? C’est pas mieux !!!

  16. Il est assez savoureux , voire délectable , de constater que dans l’exercice de la critique systématique , ce sont la plupart du temps , les mêmes personnes qui à la fois condamnent « l’absence » de Gauvin et fustigent « l’omniprésence » de Rebeyrotte !
    Allez comprendre …

  17. Oui, Nicéphore, beaucoup de gens croient qu’on agit en faisant des « éclats » régulièrement dans la presse locale pour tout, pour rien et surtout pour des sottises ! Pourvu qu’on parle de soi. Les gens confondent travail et médiatisation locale. Quant à certains reproches faits aux politiques, ils ne sont pas recevables parce qu’il est irréaliste de leur prêter un pouvoir plus fort que les financiers. La France n’est pas une dictature, elle est trop libérale, elle n’a pas le pouvoir d’imposer à un groupe le maintien d’une entreprise. Ayons le sens des réalités. Ce n’est pas que je défende ce député, mais je crains tellement un pire, qui déclenche la guerre sociale…

    • Ah bon ! d’après vous la France aurait juste le droit de donner des subventions et de rembourser du chomage technique à des entreprises qui voient leur cours en bourse s’envoler . Drole d’idée de ce que doit etre une gouvernance.

  18. Ce n’est pas des réserves que j’ai quant à moi sur son mandat!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *