Pouvoir d’achat des retraités – La CGT toujours très remontée

Les retraités CGT avaient rencontré le député Raphaël Gauvain à Montceau et lui soumettre leurs inquiétudes.

Communiqué des retraités CGT multiPro du bassin montcellien.

LES RETRAITÉ·ES A LA CONQUÊTE DU POUVOIR D’ACHAT

La situation sociale et économique du pays exige que le pouvoir d’achat des salarié·es et des retraité·es soit revalorisé.
Depuis des décennies, l’apparition de nombreux virus et les alertes des scientifiques auraient dû inciter les États à renforcer les moyens de recherche, de prévention et de traitement des épidémies. C’est le contraire qui a été fait par les gouvernements européens acquis aux dogmes libéraux de restrictions des dépenses publiques et des privatisations. Au point que le système de santé français reconnu mondialement pour son efficacité s’est trouvé très affaibli. Il aura fallu tout le dévouement des soignants et des agents des services publics pour éviter que la gestion catastrophique du gouvernement Macron ne conduise au pire.
Contrairement à ses déclarations au plus fort de la crise, le président Macron veut poursuivre la même politique avec les résultats que l’on connaît. Les inégalités, la pauvreté et la précarité ont explosé dans le pays, aggravées par les effets de la pandémie, tandis que le patrimoine des 500 personnes les plus riches a augmenté de 30% en un an. En 10 ans, le nombre de milliardaires a doublé en France. Emmanuel Macron mérite bien son nom de « président des riches ».
Ce n’est donc pas en sollicitant ceux qui ont largement profité de la crise que le gouvernement va financer les déficits. Mais en s’attaquant à celles et ceux qui l’ont subi, jusqu’aux plus démunis : les chômeurs en réduisant leurs indemnités, les étudiants en
amputant le montant des aides et les retraité·es. Les pensions ont été augmentées de 0,4% le 1er janvier 2021 pour les retraites de base, de 1% pour les complémentaires, alors que les prix ont augmenté de 1,6% ! Et cela après des années de pertes de pouvoir
d’achat.
Pour améliorer le sort de millions de retraité·es et d’une grande partie de la population, relancer durablement l’économie, renforcer notre système de santé publique, il est urgent de rompre avec cette orientation obstinée et irresponsable de la politique qui n’a de «libérale » que le nom.
Pour les retraité·es, un rapport gouvernemental préconise d’augmenter la CSG en l’alignant sur celle des actifs, de réduire l’abattement de 10% pour le calcul de l’impôt sur le revenu et de continuer à sous-revaloriser et/ou geler les pensions et retraites. On comprend mieux la virulence de certains médias, proches du gouvernement, leur reprochant d’avoir conservé leurs revenus pendant la crise sanitaire. Principales victimes de la pandémie, les retraité·es ne veulent pas être les cibles privilégiées des mesures gouvernementales !
Les 17 millions de Français retraité·es devront se mobiliser largement pour empêcher que l’austérité ne réduise encore leurs revenus. Ils devront se dégager du sentiment de culpabilité que des « experts » bien-pensants tentent de leur distiller.

Participez nombreux·ses au rassemblement montcellien :
Vendredi 1er octobre – 15H esplanade de la Mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.