Montceau – Un cahier de doléances en mairie et déclaration de MC Jarrot

Ce dimanche matin, Marie-Claude Jarrot a rendu visite aux gilets jaunes au Magny. Une visite de courtoisie comme d’autres maires le font. Se rendre compte aussi que le chapiteau livré par la mairie a été le seul à résister aux deux coups de vents qui ont en partie détruit le camp (remonté depuis). Une armoire électrique a également été installée.

Elle est venue également signifier aux gilets jaunes qu’un cahier de doléances était à leur disposition en mairie. « Un cahier ouvert à tous, la population comme aux gilets jaunes » a-t-elle expliqué. Doléances, revendications, ce cahier sera ensuite transmis au préfet qui le fera remonter en haut lieu.

Etant donné que le mouvement populaire n’a ni chef, ni porte-parole, voilà peut-être un moyen de diffuser leurs messages.

J.B.

Le communiqué de Marie-Claude Jarrot

« Dans la situation de grande tension que notre pays traverse depuis plusieurs semaines, les collectivités ont toute leur place à prendre dans la nécessité absolue de dialogue entre nos concitoyens et la représentation nationale, exécutive ou législative.

Aussi, afin de faciliter cette reprise de dialogue, fondamentale pour l’avenir de notre pays, la ville de Montceau-les-Mines met à disposition un cahier de doléances et de propositions, ouvert à toutes et tous, dans le hall de l’Hôtel de Ville.

Le temps du dialogue et de l’échange est venu. Il est important d’organiser les modalités d’expression de nos concitoyens et la ville entend répondre à cette mission avec responsabilité et bienveillance.

Marie-Claude Jarrot,
Maire de Montceau-les-Mines »

2 commentaires

  1. Fine mouche Marie-Claude Jarrot (et tous les autres maires), qui prend bien soin de ne pas froisser les gilets jaunes, élection municipale oblige, pour se revêtir d’un peu de social, ce qui ne fait pas de mal. Bon, pendant ce temps, tout ça permet de ne pas parler d’insécurité. Une priorité en chasse une autre.

  2. De qui se moque t’on ????
    Dis donc ma petite ! Faudrait peut être balayer devant ton paillasson avant d’utiliser des mots comme « échange et dialogue »… J’y vais moi aux séances du conseil municipal… Quand je t’entends et te VOIS parler à l’opposition, j’ai honte pour la démocratie et le respect des autres ! Même à Titus, mon corniaud, j’lui parle mieux !
    Allez, à plus, plus, dans l’bus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *