Montceau – Rosa Parks inspire des écoliers, ils en font un film

Il suffit du projet d’un film d’animation pour faire apparaître combien des enfants d’une école à Gueugnon en relation avec l’association Antipodes, l’Atelier du Coin à Montceau-les-Mines et le Labodamin à Mâcon, se prennent d’un grand intérêt de la vie de Rosa Parks. Déjà parce que l’école en question porte le nom de cette femme afro-américaine, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis. Et aussi parce que cette école gueugnonnaise a été retenue pour le projet mené par Antipodes, raconter la vie de Rosa Parks.

Le film d’animation présenté jeudi à l’Atelier du Coin est le fruit d’un travail sur deux années avec toutes les contraintes de la crise sanitaire qu’il a fallu gérer. Mais la volonté et le désir d’aller au bout ont surmonté les obstacles.

Des conteuses d’Antipodes ont raconté l’histoire de cette femme de couleur qui a fait plier la Cour Suprême des Etats-Unis. Le 13 novembre 1956, noirs et blancs purent s’asseoir dans un bus sans être séparés.

Cette histoire, les écoliers l’ont façonnée à leur goût. Ils sont écrit les textes, imaginer les personnages et le décor et même collé leurs voix sur la bande son du film d’animation. L’Atelier du coin et ses stagiaires ont fabriqué les images en typographie avant de les photographier une à une. Ils ont donné vie aux gravures.

Le résultat, un film de 4 minutes, est sidérant et d’une grande qualité.

Tout ce qui a servi à le réaliser, les textes, les gravures, les décors, est exposé à l’Atelier du coin encore ce samedi et dimanche après-midi.

Rosa Parks aurait été heureuse de se voir sur écran grâce à cette singulière collaboration.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.