Montceau – Jean-Paul Thomas prend du galon en politique

La nouvelle de la démission de Carole Bonin du conseil municipal de Montceau-les-Mines du groupe de l’opposition La gauche rassemblée, a surpris tout le monde. Une décision prise pour raison personnelle.

Dès lors, comme le stipule le règlement, il est fait appel au suivant de la liste conduite en 2014 par Didier Mathus.

Jean-Paul Thomas n’a pas hésité même si ce mardi 18 décembre 2018, il ne pourra pas assister au prochain conseil municipal. Tout est allé très vite pour le nouveau conseiller municipal de l’opposition qui n’a pu remettre un séjour prévu de longue date.

Jean-Paul Thomas, dans le Bassin minier, tout le monde le connaît, lui cet ancien sapeur-pompier professionnel à la caserne de Montceau. Originaire de Génelard, il a d’ailleurs débuté à 17 ans aux pompiers de Paris. Quarante ans de sapeur-pompier, ça marque la vie d’un homme comme ses missions humanitaires ou encore ses présidences de l’amicale des sapeurs-pompiers et du Cercle sportif des Marronniers.

A 62 ans, il est à la retraite depuis le 31 décembre 2012, il revient donc sur le devant de la scène. Son idée de faire de la politique est celle d’un homme dont le passé lui a appris que pour apporter sa pierre  à l’édifice, il n’est pas utile d’aller à la confrontation. « Je veux être constructif » dit-il en être responsable et pragmatique. « Nous devons utiliser les compétences de chacun, aussi bien à droite qu’à gauche ».

Il sera très attentif sur les domaines de la santé, notamment « ne pas voir partir les urgences de l’hôpital », il sait de quoi il parle et encore davantage sur la sécurité. Encore un de ses domaines de prédilection. Dans le groupe La gauche rassemblée, la voix de Jean-Paul Thomas ne manquera pas de se faire entendre.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *