Le festival OMB sur la route du ministère de l’Outre-mer

Communiqué – Dernièrement, Christiane Mathos a été reçue par le Cabinet et les services de la ministre des Outre-mer Annick Girardin pour présenter son action concernant la route des abolitions de l’esclavage en Saône et Loire et le Festival OMB.

Ça fait 20 ans que Christiane Mathos et l’association des Amis des Antilles se battent pour que les gens comprennent leur histoire, appréhendent qu’ils sont les héritiers des hommes et des femmes des 18ème et 19ème siècles qui ont aboli l’esclavage, des victimes de ce système économique et politique et qu’ainsi ils déchiffrent le passé pour comprendre leur présent et leur futur.

Les choses bougent visiblement, lentement sans doute, mais bougent. Christiane Mathos parle toujours cash « Et je dirais que c’est temps qu’enfin l’état prenne la dimension du problème et décide d’agir. Je vois le bout du tunnel avec ce lourd dossier alors que plus que jamais ces sujets difficiles du passé esclavagiste nous reviennent sous une autre forme dans nos vies et ce qui explique la révolte populaire en ce moment le mal n’a pas été traité comme il aurait du l’être et à temps. Ce que j’attends, et ce pourquoi je lutte avec mes collègues de l’association, c’est une labellisation de notre travail, un renfort dans notre action, un renforcement de la visibilité et une participation à nos évènements.

La réunion a donné lieu à une heure d’écoute attentive et d’échanges. L’historique a passionné les auditeurs qui ont salué la durée de l’effort et les résultats obtenus. Le festival a aussi éveillé l’intérêt et il a été décidé pour le 10ème anniversaire du Festival qu’une délégation ministérielle serait présente à l’inauguration. Un avis très favorable sur l’évolution du projet enclenchera un accompagnement exceptionnel en fonction du travail mené sur le terrain sujet.

OMB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *