Eoliennes – Favoriser les référendums locaux, le RN est pour

Communiqué du Rassemblement National de Bourgogne – Franche-Comté.

Référendum éolien à Cirey-lès-Pontailler :

Le Rassemblement National salue une initiative démocratique forte. 

            Julien Odoul et les conseillers régionaux du Rassemblement National saluent la tenue exemplaire d’un référendum sur l’implantation d’éoliennes dans une forêt communale à Cirey-lès-Pontailler en Côte-d’Or. Premier exercice du genre dans notre région, la consultation s’est soldée par une mobilisation exceptionnelle (95 votants sur 137 inscrits) et une opposition très forte à ce projet éolien avec 80 votes. Cette initiative municipale a permis un vrai débat de fond sur cette question sensible et d’écarter les aveuglements idéologiques pour donner la parole aux habitants.

            Au-delà de son opposition constante à l’implantation d’éoliennes, le Rassemblement National appelle à généraliser les référendums locaux afin de rendre aux Français le pouvoir de refuser la dégradation de leur cadre de vie,  l’effondrement de la valeur du foncier, le saccage de la biodiversité et de rejeter une arnaque écologique polluante et nuisible. A l’Assemblée nationale, les parlementaires du RN se sont battus pour la création d’un véto des maires sur l’implantation d’éoliennes, rejeté par le gouvernement et la majorité macroniste. En Bourgogne Franche-Comté, les élus du RN ont multiplié les appels à la mise en place d’un référendum régional pour un moratoire sur le développement éolien.

« La commune est l’échelle la plus proche des Français, c’est leur vie quotidienne, leur cadre de vie. Il est donc impératif que chaque habitant d’une commune puisse avoir son mot à dire sur les grands projets qui vont impacter le cadre de vie et l’environnement. Au-delà des chantages des lobbys et des intérêts financiers liés à une fausse énergie renouvelable, ultra-subventionnée et surtout inefficace notamment dans notre région peu venteuse, il faut rendre aux communes et à leurs habitants la décision finale. » Julien Odoul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.