Tango Swing et Bretelles – Salvatore Adamo a posé ses mains… sur le festival. Andiamo !

Bravo Adamo. Pendant plus de deux heures il a régalé le public, son public à l’Embarcadère à Montceau-les-Mines dans le cadre du festival Tango Swing et Bretelles. Une salle comble.

L’Italo-Belge de 78 ans qui a « pu vivre en faisant ce que j’aime » dit-il, est un sacré bonhomme de la chanson avec une carrière derrière lui, quand il se retourne, d’une rare longévité.

Il a encore tout pour plaire, évidemment aux nostalgiques des années 60 et plus, surtout que ses chansons sont intemporelles. C’est un homme qui sait se faire aimer, qui aime et qui a de la bonté en lui. Son regard et ses paroles sur scène ne le trahissent pas. Il est sincère.

Adamo en tête d’affiche du festival Tango Swing et Bretelles pouvaient faire sourire. Mais en quoi correspond il aux critères ? Tango, il l’a dansé. Swing, ses musiciens l’ont dans la peau et bretelles, il en portait, des blanches sans compter les petits airs d’accordéon. Adamo a fait honneur au festival.

Certes, il n’est pas du genre à tomber la chemise mais à faire tomber la neige sur Montceau. « Vous savez, cette chanson, elle est sortie en décembre 1963 en Belgique. La France a attendu août 1964 et elle a été le tube de l’été » en sourit il encore aujourd’hui.

Salvatore Adamo n’a pas fait que poser ses mains sur les hanches de la jeune fille, une amourette à 15 ans, il les a posées sur le festival comme dans un rêve éveillé avant que l’amour ne s’achève avec Montceau et le TSB.

Aussi, a-t-il pu oublier, un instant, que les roses sont roses mais jamais il ne délaissera cet appel à la paix, une chanson écrite en 1966 « et encore d’actualité »,  Inch’Allah.

Adamo peut tout se permettre, même « d’emprunter votre fille » ou draguer « Les filles du bord de mer ». Eh oui, « Z’étaient chouettes les filles du bord de mer; Z’étaient chouettes pour qui savait y faire ».

Avec Montceau et son festival, il a su très bien y faire.

Jean Bernard

7 commentaires

  1. Merci à Salvatore Adamo pour sa prestation montcellienne! Un sans faute…des moments d’émotion, d’enthousiasme, merci à lui de nous avoir fait retrouver nos quinze ans le temps d’une soirée…merci à TSB d’avoir pensé à lui…oui, il y avait bien le tango, le swing et les bretelles!!! Mais surtout la voix inchangée que l’on avait tant aimée…

  2. Adamo est unique, grand,grand Monsieur de la chanson française .. une icône ..Bravo ..

  3. Salvatore Adamo est un immense artiste (auteur/compositeur/interprète). Un poète qui maîtrise la langue française comme personne. Une présence inouïe sur scène. Une humilité et un respect du public sans bornes qui ne se démentent jamais et un succès international qu’aucune « idole » des sixties (ce qu’il a été) n’a jamais égalé. Un très, très, grand artiste que la France devrait apprendre à mieux apprécier. Merci pour votre reportage sur cette « icône », cette « légende » de la chanson française et internationale.

    • Mille fois d’accord. Slvatore Adamo : une immense talent jamais démenti.

    • Merci Ludivine pour ce très judicieux commentaire !

      Oui Salvatore est un Artiste monumental, une icône, une légende de la chanson française et internationale !

      Merci mille fois à cet immense auteur-compositeur de génie pour son humanisme, ses richesses de coeur et d’esprit qui n’ont d’égal que son humilité, une humilité que seuls les grands de ce monde détiennent.

      Très grand respect à vous Monsieur Salvatore ADAMO.

  4. J’ai failli y aller mais j’habite en région parisienne, alors ça faisait un petit bout !… J’ai vu, toujours avec le même enthousiasme, ce grand Monsieur de la chanson plusieurs fois sur scène, dont la dernière en 2020 à St Germain en Laye tout près de chez moi. Je serais vraiment ravie qu’il revienne bientôt à Paris ou en région parisienne. Tant de gentillesse, de générosité et une voix toujours aussi émouvante et caressante… Un vrai REGAL sur scène !

  5. bonjour a tous je suis allée a de nombreux concert en Belgique avec toujours le même plaisir c est un grand monsieur de la chanson française Mon rêve serait de pouvoir aller l écouter a l Olympia Samedi nous serons a Ostende

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *