Saône-et-Loire – En colère et ils le montrent

Rassemblement ce samedi au centre routier à Chalon-sur-Saône. « Colère 71 » appelle à la mobilisation.

Ce n’est pas encore une révolution mais des manifestations qui succèdent à d’autres manifestations depuis le 13 janvier dernier. Un mouvement national qui, en Saône-et-Loire, trouve un écho surtout auprès des motards « mais le groupe est ouvert à tous » affirme Philippe Guerin de Saint-Gengoux-le-National.

Pourquoi manifestent-ils? « C’est un ras-le-bol général. C’est un racket permanent des usagers de la route, la hausse des péages, de l’essence, du prix des parkings, sans oublier les radars qui crépitent, marre de toute ces lois Macron. Il vole les pauvres pour donner aux riches. C’est la CSG, les retraites » déballe Philippe Guérin.

Alors régulièrement, le groupe « Colère 71 » monte des actions à Chalon-sur-Saône, à Mâcon devant la préfecture, se rend à Villefranche et mène une opération péage gratuit avant de remonter sur Chalon à l’allure d’un escargot. Et puis est arrivée la nouvelle limitation de vitesse, passage de 90 à 80 km/h. « C’est la goutte qui a fait déborder le vase » admet notre interlocuteur. « Trop c’est trop ».

« Colère 71 » est libre de sa pensée et de ses actions et ne revendique aucune appartenance politique ni syndicale. « Nous défendons des valeurs, ce qui nous semble juste en particulier pour les usagers de la route ».

Alors ce samedi 24 février 2018, ils remettent la gomme à Chalon-sur-Saône et donnent rendez-vous à 14h30 au centre routier (à côté du KFC). Le 13 janvier, ils étaient près de 800, le 27 janvier plus de 1500 motards. La grogne monte. La colère aussi.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *