Sanvignes – La fibre est arrivée, déjà du côté des Gautherets

Quelle idée d’avoir un même quartier dénommé les Gautherets à cheval sur deux communes, d’un côté Saint-Vallier, de l’autre Sanvignes. Mais le découpage est ainsi fait, les Gautherets sont coupés en deux.

Autant du côté de Saint-Vallier on mettait un point d’honneur a avoir le très haut débit avant tout le monde sur le Bassin minier, autant du côté de Sanvignes, on laissait faire le Département.

En fin de compte, la fibre arrive aux Gautherets, aussi bien côté Saint-Vallier que côté Sanvignes. Mais ce vendredi, c’est à la mairie de Sanvignes que le président du Département, André Accary, est venu connecter la commune avec la fibre. « Nous serons à Saint-Vallier en janvier » indique-t-il. Ce qui n’empêche pas les habitants des Gautherets à Saint-Vallier de s’abonner, déjà avec Orange puis avec les autres opérateurs ensuite.

Pour l’heure, c’est Sanvignes qui a les honneurs de l’arrivée du très haut débit même si le déploiement sur l’ensemble de la commune est loin d’être achevé. « Parce que la fibre est sujet complexe » avance le maire, Jean-Claude Lagrange. « Ce n’est pas aussi simple que se brancher sur un réseau d’eau ».

L’arrivée de la fibre est aujourd’hui primordiale sur tous les territoires, « même si nous n’avons pas la 3G partout » note néanmoins le maire de Sanvignes. « La fibre, c’est la première chose qu’on nous demande avant même l’assainissement » indique-t-il encore. Un maire qui espérait une autre bonne nouvelle, plutôt du côté du collège. Il devra se montrer patient.

L’investissement engagé par le Département est énorme dans l’installation du très haut débit car il a fallu tout reconstruire de A à Z. En Saônet-e-Loire, c’est un budget total de 165 M € dont 79 M € du département, 50 M € de l’Etat, 23 M € de la Région et 13 M € de l’Europe.

Sanvignes est la 8e commune du département à se brancher avec la fibre. « Toute la Saône-et-Loire le sera d’ici fin 2023 » assure André Accary. « Elle est l’une des composantes de notre attractivité comme peut l’être les médecins » avance le président.

Sur Sanvignes, aux Gautherets, ce sont 250 foyers qui sont raccordables sur 2000. La suite, en 2021.

Jean Bernard

4 commentaires :

  1. « Ce n’est pas aussi simple que se brancher sur un réseau d’eau »….et de gaz non plus !

  2. Pas si simple…
    Chez moi, l’eau, le gaz, l’électricité, çà passe tout dans le même tuyau. Eh ben, vous savez quoi : y a plus de place pour la fibre…

    • Jean-Michel vous dites n’importe quoi…….
      l’eau, le gaz, l’électricité passent peut-être dans la même tranchée, sur une propriété privé on est libre de faire ce que l’on veut, mais regarder bien ce n’est pas dans le même tuyau.

  3. Vous avez tous de la chance d’avoir le gaz de ville…c’est déjà ça.
    Sam , Jean-Michel à fait une blague , il ne faut pas prendre ses paroles au 1er degré !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.