Santé – Un timbre, un suppositoire et au lit

Même sans être timbré vous pourrez soigner votre santé avec la poste, sans bien sûr que ce soit marqué sur votre front.

La poste interface entre vous et votre médecin ? Et sans les retards du courrier ? C’est possible maintenant grâce à l’appli mobile « La Poste eSanté ». Cette application centralisera toutes vos données de santé à partir d’appareils connectés que vous avez chez vous comme l’horrible pèse personne, le soupçonneux tensiomètre ou l’insistant Holter cardiaque, et autres instruments d’espionnage biologique. Mais elle ne fera pas que cela, elle enverra ces données à votre médecin. La médecine devient de plus en plus de l’e-médecine. Bientôt des cabines de consultation numérique remplaceront les visites chez les médecins et seront sensées lutter contre la désertification médicale.
Il s’agit dans le principe d’un carnet de santé numérique centralisant vos données de santé recueillies par connexion ou fournies par un médecin ou un hôpital. L’appli peut aussi générer des alertes dans des cas précis ou pour des rappels de vaccination par exemple.

C’est à vous de voir, de calculer l’utilité et surtout d’en parler à votre médecin pour voir s’il est capable de travailler avec cette application, ou même s’il y consent.

Après avoir remplacé les enfants et la famille dans les visites aux personnes âgées, fait passer le permis, livré le pain, etc., la poste se lance dans le domaine médical. Elle élabore d’autres applications et protocoles dans ce domaine. Quand est-ce que les facteurs livreront les bébés comme les cigognes ?

Il reste quand même un souci, qui peut affirmer que ces données seront absolument protégées ?

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *