Saint-Vallier – Les gamins d’la rue : « J’ai dix ans »

« Mais comment tu vas, ça faisait longtemps… »

« Tu es venu (e), mais c’est génial, ça me fait plaisir de te revoir ».

Embrassade par-ci, embrassade par-là. Sur la place des gamins d’la rue à Saint-Vallier, dix ans qu’ils se retrouvent pour une journée mémorable, toujours vers la même date.

Tous ont traîné leur fond de culotte sur ce territoire, leur territoire. Certains en sont partis pour d’autres horizons mais l’appel des gamins d’la rue est toujours le plus fort. Ils répondent, lâchent tout et accourent pour respirer ce parfum si particulier, celui de leurs jeunes années. De l’Est, de l’Ouest, du Sud, du Nord, ils se fient à l’étoile qui brille au-dessus de leur quartier, leur repère.

Ici régnait la joie de vivre. Avec rien, ils s’amusaient, faisaient des conneries comme les gamins de leur âge, mettaient de l’ambiance que même les plus anciens appréciaient. Autant dire que les voir débarquer à nouveau, a mis du baume au coeur.

Ce samedi, les gosse d’la rue ont partagé leurs histoires autour d’un jambon à la broche, d’un saint pierre bien frais (le rosé pas le poisson) et fêté le dixième regroupement toutes générations confondues. Une place en liesse, une place où il fallait être pour vivre ce moment jubilatoire.

Dix ans et des souvenirs à n’en plus finir.

Dix ans, c’est tout jeune, pas tout à fait l’âge de raison. Mais en faut-il un ?

Jean Bernard

 

Saint-Vallier – Ils s’la jouent comme des gamins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *