Mont-Saint-Vincent – Le patrimoine s’étale sur les toiles

La pluie du matin n’efface pas l’écrin du village de Mont-Saint-Vincent, tout juste retarde-t-elle la mise en place de cette journée « Peintres du village », la 32e édition sculptée par l’association des Amis du Site.

Là-haut, plus près des étoiles, proche de l’infini, le pinceau, le couteau n’opposent aucune résistance à l’accomplissement de la tâche.

L’âme du village se ressent sur les toiles, il inspire les artistes, même les plus jeunes, ces enfants de la commune dont les esquisses serviront à réaliser une fresque sur le mur de l’école. Les remarques de Corado Boust sont de bons conseils. Il encourage, ils écoutent. Le maître est attentif, les élèves réceptifs.

Les peintres répartis dans les ruelles, les cours, l’église, se nourrissent avec les yeux de ces paysages. Mont-Saint-Vincent offre une palette de couleurs, aux auteurs d’en parfumer leurs oeuvres, de les saupoudrer d’étincelles pour illuminer le regard du visiteur attiré par cette lumière toujours changeante.

Le visiteur divague d’une place à l’autre, traverse une cour, se met à rêver, écoute le silence, s’imprègne de la magie des lieux.  Sans bruit mais avec la douceur de l’arrivée de l’automne, peintres et admirateurs échangent.

En fin de journée, à la salle des fêtes, toutes les productions de la journée sont mises aux enchères. Le patrimoine de Mont-Saint-Vincent s’achète… sur une toile.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *