Saint-Vallier – La cathédrale ferroviaire sur les rails

A grand projet, inauguration en grandes pompes ce jeudi 17 mai 2018 sur le site des Chavannes à Saint-Vallier où, désormais, la halle de maintenance des engins de travaux ferroviaires, la mecateamplatform, entre en activité.

C’était le lieu préféré des lapins de garenne qui gambadaient au milieu d’une friche où s’entassaient de vieux wagons rouillés, vestiges d’un passé glorieux, celui de la mine.

Aujourd’hui, le décor a bien changé. Le charbon a disparu, les wagons également, les lapins ont sans doute migré vers d’autres lieux et pour la friche, il est venu les temps des cathédrales ferroviaires.

La première se dresse aux Chavannes, immense halle de de 110 m de long, 10 m de hauteur, 30 m de large avec quatre fosses d’entretien d’engins ferroviaires avec ce clin d’œil à l’histoire du Bassin minier puisqu’elle s’élève à proximité du lavoir, une friche certes rouillée mais ô combien symbolique.

Dès maintenant, cette halle mutualisée de Mecateamcluster va donc prendre en charge des engins de travaux ferroviaires (bourreuses, régaleuses, pelle rail/route, wagons techniques) qui seront réparés, révisés pour repartir ensuite sur les chantiers français et étrangers.

Cette mutualisation est le fruit d’une longue concertation entre Mecateamcluster, son président Didier Stainmesse, la société SEMCIB qui a eu en charge l’aménagement de la plateforme avec Jean-Claude Lagrange pour président et des grands groupes, certes concurrents comme Eiffage Rail et TSO (des majors des travaux ferroviaires) sans oublier ETF.

Ces trois entreprises se sont engagées à louer trois voies de la halle pour sept ans. Une autre société, ERIOM, révélait Jean-Claude Lagrange, a fait acte de candidature pour louer une voie en attendant la construction, toujours sur le site des Chavannes, d’une halle pour la maintenance des locomotives. « Jusqu’à présent, ERIOM intervenait sur les chantiers ou chez le client. La pose de la première pierre est prévu le 19 juilllet 2018 ».

L’intérêt de cette opération, outre la location des voies, est l’intervention des PME locales, le cluster bourguignon, avec leurs compétences dans l’hydraulique, l’électricité, la mécanique, la chaudronnerie, les automatismes, peinture…

Tous sur la même voie et d’une même voix

Dans leur discours, toutes et tous, Didier Stainmesse, Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines, Patrice Chagnaud, président de la SAS atelier (qui a eu en charge la construction de la halle), Jean-Claude Lagrange, David Marti, président de la communauté urbaine Creusot-Montceau, Lionel Duparay, conseiller départemental, Marie-Guite Dufay, président de la région Bourgogne – Franche-Comté et Eric Boucourt, sous préfet d’Autun, ont salué cette réalisation, mettant en exergue, le savoir-faire local et l’ambition de devenir une référence (Stainmesse); la volonté de faire renaître une terre industrielle (Jarrot); qu’une seconde halle est prévue (Chagnaud); un modèle de réussite entre le public et le privé (Lagrange); le fruit d’une réussite collective, chefs d’entreprise, Etat, Région, collectivités locales (Marti); ce projet repose sur la capacité de coopération entre les uns et les autres aux services des enjeux économiques, que la Région est une terre industrielle où il faut mettre les moyens dans la formation (Dufay); c’était impossible mais vous l’avez fait et vous avez su le faire (Boucourt).

Tant de louanges dans une cathédrale, la mecateamplatform est bien née et porte donc cette formidable réalisation sur les fonts baptismaux de l’histoire ferroviaire.

Jean Bernard

La mecatealplatform en bref

– Coût de l’opération: 6.2 M€, 3.5M€ pour le bâtiment, 2.7M€ pour les infrastructures.

– La halle permet de travailler sur des engins rail/route. Jusqu’à 6 engins peuvent être maintenus en simultané dans la halle.

– Une halle facile d’accès grâce à son embranchement direct sur la ligne 769 et sa situation géographique ce qui a plu à ETF qui a un atelier de maintenance dans le Val d’Oise.

– Une seconde halle en gestation pour doubler la capacité de maintenance quand l’outil inauguré ce jeudi aura fait ses preuves auprès de la filière.

– Trois locataires prioritaires, Eiffage Rail, ETF et TSO qui ont signé un contrat de sept ans.

– Unique en France, 2 voies ferrées et 1 voie routière de 110 m de long, cette halle permet de prendre en charge de grands engins de travaux ferroviaires sans les désaccoupler. Sur place, colonnes de levage, fosses, outils de manutention lourde sont à disposition des entreprises.

3 commentaires

  1. Site des Chavannes à Saint-Vallier!!!!! pas vu le maire de Saint-Vallier ? sur toutes les photos!!!!!!!!!!!!* aurait’il été oublié !!!

  2. bonne réflexion Catherine oublier ou pas invite!!!!!
    et je rajouterai il manque monsieur aussi monsieur Mathus sans lui rien ne serai arrive

  3. Site des Chavannes à St Vallier ?? Il me semble justement que la rue des chavannes sépare Montceau de St Vallier et que la cathédrale ferroviaire est du coté montcelien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *