Réforme des retraites – Nouveau changement de décor, la ZUP du Plessis à Montceau

Décidément, à la CGT du Bassin minier, les idées foisonnent. Les rendez-vous sur le parvis de l’hôtel de ville de Montceau-les-Mines sont passés de mode et le sempiternel défilé dans le sens inverse des aiguilles d’une montre dans les rues, aussi.

Place à l’innovation. Après l’hôtel des finances, la gare SNCF, Filièris, les manifestants contre la réforme des retraites, ont pris position et ce, pour la première fois, sur la place derrière le Trait d’Union, rue de la Résistance, autrement dit à la ZUP du Plessis.

Déjà trois mois de lutte, rappelait Alain Daventure, secrétaire général du syndicat des retraités multiPro CGT. « Et nous sommes toujours là ! »

Une visite au Plessis puis petite marche jusqu’au lycée Parriat à l’heure de la récréation pour prendre contact avec les professeurs et les lycéens.

J.B.

4 commentaires

  1. Vous avez dit grèves.. et manifestations…MAIS la réalité est tout autre !
    Le conseil d’administration des caisses complémentaires de la Fédération Agirc-Arrco
    est géré paritairement par les représentants des salariés et patronaux.
    Le président est un REPRÉSENTANT SYNDICAL des salariés et le DIRECTEUR GÉNÉRAL est du collège PATRONAL.
    Le régime est par répartition : les cotisations versées par les salariés et leurs employeurs permettent de verser immédiatement les retraites aux retraités actuels.
    Un système par POINTS : chaque année, les cotisations sont transformées en POINTS de RETRAITE qui alimentent un compte ouvert au nom de chaque salarié. Les salariés se constituent ainsi des droits futurs.
    Depuis 2018 pour équilibrer les comptes ce conseil a décidé un malus de 10% en partant à 62 ans. Il faut aller à 63 ans pour ne pas avoir ce malus.
    Ce n’est pas le gouvernement qui a agit mais les syndicats de salariés et employeurs dans ce système des caisses complémentaires.

    Le système de l’état actuel est dans le même cas. Si comme le demandent les syndicats voulant annuler la réforme et s’ils obtiennent gain de cause et bien le trou de déficit se creusera et les pensions actuelles baisseront , et quant aux futurs générations il n’y aura plus d’argent , d’où la réforme du gouvernement pour sauver le système actuel par répartition. Les syndicats le savent très bien. Et les grèves sont avant tout  » anti Président de la République  » et servent la FI, le PCF, une partie du PS et le RN . Quand il faudra se mettre autour de la table compte du déficit qui sera devenu catastrophique et bien, comme à l’Agirc-Arcco, les syndicats auteurs de grève et blocages divers, seront bien obligés d’assumer.

    • @Quand-même,
      Ces syndicats n’ont rien à f…. des retraites du privé. Ces syndicats sont très faiblement représentés et représentatifs dans le privé, car incompétents, démagogues et contre productifs. Regardez les résultats des élections dans les entreprises privées et vous comprendrez. Les seules entreprises ou la CGT, SUD etc … pointent le bout de son nez, ce sont des entreprises publics.
      Ce que cherchent ces syndicats, c’est protéger leurs bastions, Education Nationale, RATP, SNCF etc … bref les administrations et les entreprises d’Etat. Si ces syndicats perdent le leur « leadership » par rapport à ces populations minoritaires, et bien, cela signifiera la fin et la mort pour ces syndicats, et donc toutes les juteuses situations privilégiées pour leurs membres actifs.
      Quand ils nous vendent le bien pour l’intérêt général, il ne faut pas être dupe. Ils ont intérêt avant tout pour eux même, à ce que les salariés du privé continuent à payer pour qu’ils gardent leurs status qui ne se justifient plus en 2020.
      Tous ceux qui racontent le contraire, sont soit des bénéficiaires du système, soit des naïfs manipulés par ceux qui bénéficient du système.
      L’intérêt général, ils s’en foutent. Sinon, ils ne combattraient pas le projet avec une telle virulence et une telle démagogie.

  2. Perso, après de nombreuses manifestations, on voit bien que la majorité des personnes concernées ne s’impliquent pas dans ce mouvement !
    En retraite, donc non concerné directement, j’ai décidé de me retirer de ce mouvement de protestation.
    Si les personnes concernées directement ne s’impliquent pas, je ne vois pas pourquoi je le ferai …

  3. Ils savent plus quoi faire pour em……r le monde heureusement le printemps n’est pas loin et alors la ils pourront attaquer les jardins ou sortir les boules

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *