Question – Comment prouver que le vent a soufflé à plus de 100 km/h ?

C’est une question toute bête à première vue mais qui, pour certains, le 8 janvier dernier, devient aujourd’hui problématique quand il s’agit de faire jouer son assurance quand un arbre de sa propriété a été déraciné et est tombé, en partie, chez le voisin.

C’est le genre de tracasserie qui vous triture l’esprit au moment où votre assurance vous demande une preuve que ce jour-là, le vent a soufflé à plus de 100 km/h. C’est bien connu, chacun d’entre nous a sur soi un anémomètre ou a téléchargé une application sur son smartphone et se tient à quelques mètres de l’arbre susceptible de tomber.

A Saint-Romain-sous-Gourdon, ce 8 janvier, dans la soirée, le vent a soufflé fort, une bourrasque qui a fait des dégâts notamment au 18 impasse Surmoulin. En contrebas de la propriété, un arbre de belle taille, a été déraciné avant de s’affaler, pour moitié chez les voisin, coupant le chemin pour accéder ou sortir de chez lui. Une partie de la clôture en grillage a été endommagée. L’urgence a été de couper les branches pour libérer le passage.

On en revient à l’assurance qui demande au propriétaire d’apporter « la » ou « une preuve » que le vente a soufflé à plus de 100 km/h. « Malheureusement, il n’y a pas d’arrêté de catastrophe naturelle et une attestation du maire n’est pas suffisante » affirme la fille des propriétaires. Du côté de météo France, ce n’est pas gagné non plus. « Je dois payer 59 € pour une recherche sans avoir la certitude d’une réponse » précise-t-elle.

En somme, c’est l’imbroglio total. Comment prouver que le vent a dépassé les 100 km/h ce jour-là ?

Comment un arbre peut-il être déraciné ?

Un peu plus loin, chez un autre habitant de la commune, cette bourrasque de vent a provoqué une coupure de la ligne téléphonique parce qu’un arbre, au bord de la chaussée, s’est couché sur le fil. Il n’est pas tombé par l’opération du Saint Esprit ou alors bien des mystères nous échappent.

Les voies du vent sont impénétrables.

Jean Bernard

6 commentaires :

  1. Bonjour,la mairie peut délivrer une attestation comme quoi le vent a soufflé à plus de 100 km h .

  2. le fil à couper l'eau chaude

    Pas besoin de vent a 100k/h pour faire tomber un arbre, d’autant plus quand il est en mauvais état.

  3. Comment cette assurance prouve t’elle qu’elle n’est pas sérieuse en cherchant à se dégager de son obligation…. d’assureur ? Une attestation de mauvaise fois est-elle suffisante ?

  4. Bonjour
    et puis comme a l habitude des assurances …..empocher le pognon ok mais quand il faut payer tous les moyens sont bons pour ne pas le faire!!!!
    (…)

  5. J’ai connu ce problème dans la nuit du 19 au 20 juin 2020…( tempête) intervention pompiers pour dégager la route…900 e pour abattre le reste de l’arbre endommagé…( très haut)
    1/ c’est au propriétaire de veiller à la bonne santé de ses arbres !
    2/il est nécessaire de prévoir le supplément «  jardin » dans son assurance…
    Ce que je n’avais pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.