Présidentielle 2022 – Fabien Roussel va sauver Montceau-les-Mines

  membre du Parti de la Gauche Européenne-Section Bassin minier.

Montceau : population en baisse – endettement en hausse !

Population en baisse continue – La population légale en vigueur au 1er janvier est passée de 19395 en 2015 à 18789 en 2020, soit une diminution de 3%. L’analyse des données montre une constante et accélérée baisse de la population légale (collectivités-locales.gouv.fr).

Les chiffres des populations légales interviennent pour le calcul des dotations versées par l’État aux collectivités territoriales, notamment la dotation globale de fonctionnement (DGF) qui constitue la principale dotation de l’État attribuée aux communes, à leurs groupements dotés d’une fiscalité propre (communauté de communes, communautés d’agglomération et communautés urbaines), aux départements et aux régions. Au niveau de la commune, les chiffres des populations légales servent également à déterminer le nombre de conseillers municipaux à élire, ainsi que le mode de scrutin à appliquer lors des élections municipales. (vie-publique.fr)

Endettement sur une mauvaise pente – La dette en milliers d’euros au 31 décembre de l’année : 2015 – 11053 / 2016  – 11326 / 2017 – 12233 / 2018 : 12384 / 2019 – 13089 / 2020 – 13232 (collectivités-locales.gouv.fr). Il est intéressant de voir la dette par rapport à la population légale. Celle-ci passe de 570 euros par habitant en 2015 à 704 euros en 2020, soit une augmentation de 23,5% !

Pour une nouvelle politique de la ville

Aux fermetures des services publics, notamment concernant notre Centre Hospitalier, aux pertes d’activités et d ‘emplois, s’ajoutent les incertitudes sur l’avenir de la ville. Conscient que la situation de la ville et de l’emploi n’est pas uniquement liée à la politique municipale, mais qu’elle est la conséquence de la crise actuelle de l’économie capitaliste et de la politique nationale et européenne, nous devons tout faire pour nous ouvrir à une nouvelle politique de progrès économique, sociale, démocratique et écologique.

Avec Fabien Roussel, candidat PCF à l’élection présidentielle, nous proposons : 1) création des pôles publics (énergie, médicament, transports,…) et la nationalisation des grandes entreprises stratégiques. 2) développement des services publics (100 000 emplois à l’hôpital public, 90 000 emplois à l’Education nationale,…). 3) amélioration du travail et de la retraite (32h par semaine, smic à 1800 euros brut, retraite à 60 ans à taux plein et hausse des pensions, égalité professionnelle femmes-hommes). 4) de l’argent pour le travail, pas pour le capital (supprimer les aides publiques aux multinationales et mobiliser les crédits bancaires pour l’emploi et la formation). 5) pouvoirs d’intervention aux salarié-e-s dans les entreprises (investissements, embauches, formation,…)

Fabien Roussel (photo archives).

6 commentaires :

  1. Non mais laissez moi rire.. les embauches comme sur les docks ? Ils ont crevé leur boulot..etc

  2. Si çà arrive la FRANCE est foutue…déjà qu’elle est au fond de l’abîme…!!!

  3. Crédité de 1% dans les intentions de vote et à la prétention de sauver la ville! On pourrait éclater de rire mais l heure hélas ne s y prête pas!

  4. Cela s’appelle un programme démagogique et complètement ubuesque.

  5. Si la France va mal pour tous les travailleurs et retraités,

    dans tous les domaines (sauf pour les riches)il est grand temps de remettre sur les rails leurs représentants. Le Pcf depuis toujours si emploi et avec succès :secu ,retraites ,nationalisation,logement Hlm ,etc.
    L’argent est la pour un succès :fraude fiscale ,évasions fiscales, CAC 40,etc

  6. Bravo fabien et merci.
    Courage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.