Pouilloux – Aérodrome, une journée à se brûler les ailes

L’avantage quand on pousse les portes de l’aéro club du Bassin minier à Pouilloux, vous n’avez pas en permanence les yeux rivés au ciel, une grande partie des animations se déroulent au sol.

Tout a commencé la veille, vendredi avec le traditionnel méchoui de l’aéro club et s’est poursuivi le lendemain, dimanche, avec les portes ouvertes. Un dimanche au bord des pistes qui attire toujours un public de connaisseurs et pas seulement.

C’est justement l’occasion de voir de près ces engins volants identifiés, certains sont des pièces de musée et, pour les visiteurs les plus audacieux, carrément s’offrir un baptême de l’air.

Les avions, les « vieux coucous » comme celui qui figure dans la bande dessinée de Tintin et ses charmantes hôtesses que le reporter belge n’a pas eu la chance de rencontrer dans ses aventures (en aurait-il eu le temps ?), bref, il y avait de quoi s’intéresser à l’aviation sous toutes les coutures. Admirer aussi les photographies aériennes du photo club du Creusot, les peintures des élèves de l’école d’Isabelle Nugues et de flâner au milieu des stands de la brocante.

Evidemment, il a fait chaud, un jour de plein soleil pour un jour de plein succès. Une journée à se brûler les ailes.

J.B.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *