Les Patriotes, structurés, aiment la Saône-et-Loire

Visite de Florian Philippot à Montceau, Lilian Noirot candidat aux municipales à Montceau et Olivier Pernette à Blanzy. Les Patriotes sont là.

Ne dites pas parti politique, ni mouvement mais formation. Les Patriotes sont une formation politique encore toute jeune, quatre mois d’existence et qui, en Saône-et-Loire, semble déjà avoir pris ses marques, « l’une des mieux structurées de France » avançait Lilian Noirot qui jouait à domicile ce mardi soir au siège départemental à Montceau-les-Mines.

L’ancien siège du Front National, rue Rouget de l’Isle où Les Patriotes71 organisaient leur première conférence de presse en présence d’une grande partie du nouvel organigramme chargé notamment de mettre en place les initiatives locales.

Les Patriotes, c’est Florian Philippot, le président dont on a appris la venue à Montceau-les-Mines le samedi 3 mars 2018, sans en connaître pour le moment le programme. Ce sera peu après le congrès national, dimanche 18 février 2018 à Arras où seront validés les statuts de la formation. « Si nous sommes entre 500 et 800, nous serons satisfaits » estimait Maxime Thiébaut, ex-Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan.

Aux Patriotes, « on rassemble large » soulignait Nicole Caboche, conseillère régionale et référente « Les Patriotes 71 ». Des anciens du FN principalement qui après le fiasco de Marine Le Pen au débat présidentiel puis la fuite en avant de Dupont-Aignan, ont vu en Florian Philippot un ADN conforme à leurs idées, celles de « faire de la France un pays libre et prospère, fier d’être Français » soulignait en substance la référente 71.

Ratisser large, c’est aussi accepter un adhérent d’un autre parti qui choisirait également Les Patriotes. Deux cartes mais, « à condition toutefois de valider notre chartre » prévenait Maxime Thiébaut. Car avant même de reproduire les scores historiques du FN, des alliances seront une nécessité pour peser sur l’appareil politique. Les Européennes en 2019 permettront de prendre la température de cette nouvelle formation.  Comme l’a été la législative partielle à Belfort où Sophie Montel a réalisé 2% (7.5 pour le FN). « C’est encourageant, je m’attendais à 0.5% » indiquait Maxime Thiébaut. Qui dit élections dit municipales et l’occasion pour Lilian Noirot (conseiller régional et conseiller municipal à Montceau) d’annoncer sa candidature à Montceau en 2020. Le contraire eût été étonnant.

Pour l’heure, sur le département, les Patriotes (environ 200) qui aiment la France, vont lancer « Les dimanches du patrimoine » avec pour « guide » Christophe Morel. C’est du patriotisme culturel. « Nous serons aussi sur le terrain voir le peuple » ajoutait Nicole Caboche.

Jean Bernard

Voici l’organisation des Patriotes en Saône-et-Loire

Référente départementale et responsable de la 1ere circonscription (Mâcon-Cluny) : Nicole Caboche
Responsable 2e circonscription ( Charolais-Brionnais) : Antoine Chudzik secondé par Michèle Labrosse
Responsable 3e circonscription ( Creusot-Autun-Chagny) : Christian Denys
Responsable 4e circonscription ( Bresse-Val de Saône-Tournus-Chalon Nord) : Corentin Ladwig (21 ans)
Responsable 5e circonscription ( Chalon-Montceau) : Nathalie Szych secondé par Lilian Noirot à Montceau (également référent national au logement) et Maxime Thiébaut à Chalon.
Blanzy a aussi son référent, Olivier Pernette qui se prépare pour les municipales. Quant à Gérard Saccardo, il occupe la fonction de responsable des manifestations et Xavier Collange gère le site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *