•  

Parc solaire – Montceau prend rendez-vous avec le soleil

La construction du parc solaire permettra au lavoir des Chavannes de disposer gratuitement de l’électricité.

C’est le troisième projet de centrale photovoltaïque sur le Bassin minier. A Saint-Eusèbe, elle fonctionne. A Sanvignes, elle est sur les rails et à Montceau-les-Mines, le permis de construire a été signé le 15 janvier dernier. Montchanin a également son projet sur l’ancienne décharge qui a tant défrayé la chronique.

La cité montcellienne va donc avoir sa centrale photovoltaïque au pied de Lucy sur un terrain, disons plutôt une friche industrielle qui appartient pour 20 hectares à la communauté urbaine et 4 hectares à la ville de Montceau. Un ancien terrain minier inexploité et pour ainsi dire inexploitable. Un lieu donc parfait pour accueillir 38 640 modules de type silicium monocristallin.

Ce projet de parc solaire remonte au printemps 2018. A l’automne, ENGIE Green est retenue. La finalisation du dossier prendra fin entre novembre et décembre 2019 avec notamment l’enquête publique.

La mise en service industrielle est prévue fin 2021, début 2022. La production d’énergie annuelle est estimée à 15 700 MWh/an, soit l’équivalent pour 7 100 personnes.

La CUCM et la ville de Montceau mettent donc à disposition les terrains  à la société ENGIE GREEN qui les avait sollicité au sujet de la friche industrielle de Lucy, et proposé sa reconversion en une centrale solaire. De l’énergie renouvelable sur une terre noire.

L’électricité produite sera injectée dans le réseau ENEDIS, « mais j’ai obtenu que la société retenue fournisse gratuitement l’électricité pour le lavoir des Chavannes » précise Marie-Claude Jarrot. « Je n’ai que le défrichage à m’occuper » ajoute madame le maire. Une bonne chose pour l’association de sauvegarde du lavoir et les projets à venir.

J.B.

 

 

10 commentaires

  1. Super encore une grande entreprise qui s’installe 👍 lol 😜😜 elle va embaucher combien d’ouvriers ville dortoir désert de gobi cela promet

  2. Pourquoi ne pas démonter cette centrale qui ne sert plus à rien à part polluer le paysage et faire un parc photovoltaïque encore plus grand ? Si j’ai bonne mémoire la surface du terrain de la centrale de Lucy 3 est de 25 hectares.

  3. Offrir un terrain et le défricher à une entreprise du CAC 40. Quelque chose me choque…

  4. Étrange que l’on ne parle pas de coût dans cette histoire…. Qui finance ? Bien peur qu’au bout du compte ce soit EDF et ce qu’il en reste… Avec le prix du rachat obligatoire et des services fournis…
    En tout cas la patrone d’ENGIE est déjà virée.. Et Mme Jarrot le sera peut-être demain…

  5. Il aurait été plus correct de mentionner et d’inviter l’ensemble des acteurs qui ont contribué à la mise en place de ce projet.
    Comme la communauté urbaine par exemple qui était propriétaire d’une partie des terrains!

    Mais élections oblige jarrot essaie d’enfumer tt le monde comme d’habitude!

  6. C’est un projet logique : friche industrielle où l’on ne peut rien faire + objectifs de production d’énergies renouvelables dans le Plan Climat de la CCM. Le seul hic reste encore le démantèlement du parc (risque de parc abandonné à la fin de vie ?).

  7. Mme Jarrot à bien relu le permis de construire ou elle a signé les yeux fermés comme pour la Zone Jardiland? On peut bien encore avoir des surprises !!!!

  8. Chacun devrait s’accorder à reconnaître l’utilité et l’intérêt de ce projet porté par la municipalité… mais non campagne électorale oblige, encore et toujours des critiques.
    La mauvaise foi haineuse de certains confiné au ridicule.
    Que n’aurait on dit si Montceau n’avait pas de ferme solaire !

  9. Et encore et toujours des critiques venant systématiquement des mêmes eaux ; les maires sont des gens comme vous et moi mais qui mettent leurs compétences aux services de la population . Que ce soit Mde Jarrot ou Mr Philibert ou Mr LAGRANGE même si on a pas forcément les mêmes opinions ;ils ont beaucoup de courage à faire ce qu’ils pensent être le meilleur avec leurs équipes . Mais s’ils ne faisaient rien ,vous trouveriez encore à redire (et ce serait normal ) . S’ils faisaient ce que vous demandez ;vous trouveriez encore à redire car on se demande ce que vous souhaitez Mrs les critiqueurs perpétuels ; ah oui le pouvoir sans passer par les urnes . Cela s’appelle l’anarchie ou la dictature et ici en France ne vous déplaise ; nous sommes en démocratie.

  10. Republiqun, j’apprécie votre commentaire très réaliste.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *