•  

Musée école – Aux 143 normaliens morts pour la France

In memoriam

(le Livre d’Or des instituteurs de Saône-et-Loire 1915-1918)

Aux 143 normaliens morts pour la France

(avoir 20 ans en 1914)

 

« On a dit aux allemands : « En avant, pour la guerre fraîche et joyeuse ! Nach Paris et Dieu avec nous, pour la plus grande Allemagne ». Et les lourds allemands paisibles, qui prennent tout au sérieux, se sont ébranlés pour la conquête, se sont mués en bêtes féroces.

On a dit aux français « On nous attaque. C’est la guerre du Droit et de la Revanche. A Berlin ! » Et les français pacifistes, les français qui ne prennent rien au sérieux, ont interrompu leurs rêveries de petits rentiers pour aller se battre.

Vingt millions, tous de bonne foi, tous d’accord avec Dieu et leur Prince… Vingt millions d’imbéciles… Comme moi ! (..) ça commence comme une fête. » La Peur (1925) – Gabriel Chevallier

« Cette tranchée toute neuve était ourlée de terre fraîche, comme une fosse commune. C’était peut-être pour gagner du temps qu’on nous y avait mis vivants. » Les Croix de Bois (Avant l’attaque – 1915) – Dorgelès

Dans cet article, sont consignés :

– L’intégralité des pages des bulletins de l’Instruction concernant les instituteurs de Saône-et-Loire cités, prisonniers, blessés, disparus et morts durant la grande Guerre.

– Les photographies des jeunes normaliens des 6 promotions de l’Ecole Normale de Mâcon durant la Grande Guerre morts pour la France.

– L’index alphabétique des 143 normaliens morts pour la France.

Peut-être y retrouverez-vous un ancêtre ?

 

https://musee-ecole-montceau-71.blogspot.fr/

 Prochaine ouverture : 

Qui sait…


Continuez à vous protéger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *