Municipales 2020 à Saint-Vallier – Samuel Brandily choisit Denis Beaudot au second tour

Ce n’est pas ralliement de poids ni de coeur « mais de raison  » comme l’explique Samuel Brandily, ex-tête de liste « Saint-Vallier avec vous » dans son communiqué (lire ci-dessous) qui appelle donc à voter Denis Beaudot au second tour, le 28 juin 2020.

Pourtant, bien longtemps avant le lancement de la campagne des municipales à Saint-Vallier, déjà à l’été 2019, un tandem Beaudot-Brandily était une des hypothèses qui circulait. Mais le leader de Saint-Vallier avec vous, est parti très très tôt en campagne. Trop tôt et trop tard pour envisager une suite commune.

Toutefois, Samuel Brandily, à condition d’être présent au second tour, envisageait une alliance avec Denis Beaudot. Ecarté du sprint final, il espère malgré tout une défaite de l’équipe en place. Pas sûr que son appel à voter Denis Beaudot suffise pour déboulonner Alain Philibert de son piédestal.

Ce ralliement va au moins relancer l’intérêt de ce second tour à Saint-Vallier. En politique comme en sport, tout est possible.

Jean Bernard

Résultats du premier tour : Alain Philibert 49.95%; Denis Beaudot 32.15%; Samuel Brandily 9.27%; Etienne Launay 8.61%.



Communiqué de Saint-Vallier avec vous.

Tout d’abord, je tiens à remercier chaleureusement toutes les personnes qui nous ont fait confiance lors du premier tour des élections municipales, nos électeurs bien entendu, mais aussi toutes celles qui nous ont aidé et soutenu.

Je regrette évidemment les conditions dans lesquelles s’est déroulé ce scrutin, et la forte abstention qui en a découlé, même si, avec le recul, nous savons que l’absence des électeurs a été tout à fait légitime.

Parmi les courageux votants, nous avons constaté qu’une grande majorité a témoigné son attachement aux partis traditionnels ; Saint-Vallier n’a pas fait exception. Étant novateurs et encore peu connus sur la scène politique locale, nous en avons subis les conséquences, notre score n’ayant pas été à la hauteur de nos espérances. Néanmoins, « Saint-Vallier avec vous » va continuer de grandir et de se développer afin de faire vivre le débat démocratique sur la commune.

Dans cette campagne électorale, mes adversaires, à défaut d’avoir une vision d’avenir pour Saint-Vallier, ont avant tout cherché à nous dénigrer, et avec un certain succès. Ils ont passé leur temps à expliquer que j’étais d’extrême droite, ce qui est faux. Je n’ai jamais adhéré ni milité pour le Rassemblement National ou tout autre parti d’extrême droite. Ma liste était d’ailleurs une liste ouverte comprenant des personnes de tous bords, y compris du Parti Socialiste et de La République En Marche.

Malgré tout et par défaut, j’appelle à voter pour Denis Beaudot. Cela ne sera pas un choix de cœur mais un choix de raison pour en finir avec la gestion actuelle de la commune.

Quel que soit le résultat de ce second tour, nous serons une force d’opposition et continuerons à défendre notre programme : retour de l’éclairage public la nuit, création d’une police municipale, développement économique de la région, etc. Nous invitons tous les citoyens de bonne volonté à nous rejoindre afin de contribuer à la vie publique et aider à porter des projets améliorant le cadre de vie de la commune.

Vous pouvez nous contactez sur notre page facebook  https://www.facebook.com/saintvallieravecvous/, par mail : saintvallieravecvous@gmail.com ou par téléphone au 06 23 55 61 25.

                                                           Samuel Brandily et l’équipe de Saint-Vallier avec vous

13 commentaires :

  1. Tout d’abord merci à M.Brandily et son équipe d’avoir mis de la fraîcheur dans les idées lors de la campagne du premier tour.
    Oui, faisons le choix de voter pour M. Beaudot le 28 juin.
    C’est le moment de libérer Saint-Vallier de de son immobilisme, de sa routine, de ce sentiment d’autosatisfaction permanente des élus actuels.
    Oui , M. Philibert pour la première fois, n’est pas « passé au 1er tour. Alors, il ne doit pas passer le second….

  2. Delphine TALARON

    Si Denis Beaudot accepte ce report de voix, c’est qu’il n’a vraiment aucun scrupule.
    C’est valider le fait que l’extrême droite lui fait des appels du pied.
    J’aimerais bien savoir ce que lui et ses co-listiers en pensent.

  3. « La parole fait tourner la girouette, l’action l’immobilise. »
    Il en faudra plus que l’appel d’une girouette politique à voter MR Beaudot pour déboulonner le colosse de son piédestal.
    Vous avez été invisible, inexistant depuis le 15 mars au soir et vous êtes capable de tout dire et de faire son contraire, de changer d’opinion en peu de temps.
    Comment peut on être versatile, inconstant et changeant dans ses opinions, ses idées à ce point, et comment voulez vous que les électeurs vous suivent et vous fassent confiance ?

    • Quand je lis votre commentaire, je constate qu’il a raison. Ses adversaires passent leur temps à dénigrer les autres, et ça continue

    • Vous avez vu tout cela par un seul bout de votre lorgnette !! Voyons votre vieux cheval de bataille : qu’a t’il fait du 17 mars à ce jour : rien (il a peut-être fabriquer des masques !)
      Et que voulez que Brandilly fasse ? Il n’est pas aux affaires que je sache.. ce que je sais, c’est que lui a travaillé.
      C’est le fameux sempiternel discours des élus agressifs de la commune  » et ils sont où, on ne les a pas vus..? »

    • Faut-il déboulonner le colosse de son piédestal? Ou faut il déboulonner les statues? Je ne sais pas, vous, mais moi, cela me rappelle un sujet polémique. Les statues, » le colosse »parfois symboles d’un passé douloureux, peuvent-elles résister au temps ? Autres temps, autres moeurs. Je dénonce l immobilisme !

  4. Ayez le loup sort du bois !!!! Vous étiez où Mr Brandilly ainsi que votre équipe mardi ? vous grand défenseur (comme d’autres que l’on a pas vu d’ailleurs) de l’hôpital et de la médecine ; comme vous l’avez si bien dit et écrit lors de votre campagne électorale c’était bien le moment de venir soutenir les personnels hospitaliers? et ne trouver l’excuse d’être au travail le droit de grêve existe facile de critique
    en tout cas appeler à voter Beaudot c’est d’un ridicule je reprendrais une phrase que j’ai lu c’est comme associer la carpe et le lapin je pense que les gens pourront être assez grands pour savoir ce qu’ils doivent faire

    • Défendre l’hôpital ce n’est pas gesticuler avec des banderolles. Là, c’est se montrer oui.mais juste se montrer.
      « T’as qvu qu’on l’a vu à c’est bien »
      Une commission santé cela vous dit à Saint-Vallier ? Non le Codef ! Comme cela le maire peut rester assis tranquille.

  5. Par ailleurs où étiez vous le 16 juin à 14h00 Monsieur Beaudot ? Certainement pas devant l’hopital pour défendre le personnel soignant. Sinon je vous aurais vu, car moi j’y étais. Comment avoir confiance en une personne qui n’a que faire de l’hopital de Galuzot et de son personnel ?
    Vos co-listiers ont également brillé par leur absence.

    • Madame Talaron,
      je ne sais pas trop comment m’y prendre car j’ai peur de vous vexer. Vous êtes obsédée par monsieur Philibert . J ai l impression que cette personne n’a pratiquement jamais cessé d’occuper vos pensées,depuis longtemps, comme si c’était la seule à pouvoir vous combler et à vous convenir,comme si il y a ou non quelque chose qui ne s’est pas terminé.
      Vous arrivez à vous rendre presque malade voire ridicule uniquement parce qu’ on parle de M Philibert ou de M Beaudot. Je ne sais pas si cette situation résulte d’autre chose, peut-être cache t-il un manque ou un malaise ou une frustration.
      Cela dit, ce n’est pas pour autant que vous brillez d’intelligence ; moi, j ai vu quelques colistiers de M Beaudot
      Bien cordialement,

  6. Du Changement, non seulement je ne suis pas véxé mais je suis écroulé de rire car vous comme beaucoup d’autres êtes tombés dans le panneau.
    Delphine TALARON = TALARON Delphine = T’as la rondelle fine
    Hé oui ce n’est qu’un pseudo….! Mais je vais en trouver un autre….mdrrrrrrrrrr

  7. C’ est sûr que le niveau fait peur !

    M Brandily prend ses responsabilités, on peut au moins lui reconnaître cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.