Montceau – Zone Jardiland, le projet pousse, la FNAC confirmée, deux autres enseignes annoncées

Arrive-t-on au bout du bout de cette saga du projet immobilier appelé Jardiland ? Tout le laisse à penser puisque  la CDAC (commission départementale d’équipement commercial) vient de donner son feu vert à la société EIC Transactions d’exploiter ses surface commerciales qui jouxtent la jardinerie Jardiland à Montceau-les-Mines.

Nous ne reviendrons pas sur les chicaneries (lire plus bas) qui ont finalement entraîné Jean-Muffat, directeur général de EIC Transactions, a passé devant la CDAC qui, à l’unanimité, vient de régulariser le droit d’exploitation.

Aujourd’hui, Jean-Luc Muffat  vient de se voir retirer une belle épine du pied. « La CDCA a confirmé les 2714 m2 de vente » dit-il, une surface qui réutilise celle de Jardiland qui l’a cédée à EIC Transactions.

A première vue, tout semble désormais limpide comme de l’eau de roche sauf « qu’il existe toujours un risque de recours » rappelle Jean-Luc Muffat. D’éventuels opposants _ et il en existe au moins un sur Montceau-les-Mines qui n’apprécie pas la concurrence _ pourraient encore se manifester d’ici fin janvier 2021. Alors « il nous faudra passer par la CNAC » admet-t-il, qui est l’instance de recours des commissions départementales d’aménagement commercial (CDAC). « Pour être tranquille, nous allons devoir attendre le printemps 2021 » projette le directeur général.

Le projet est donc sur les rails. Une certitude, la FNAC viendra s’implanter dans l’une des cellules commerciales, « elle a toujours été avec nous » certifie Jean-Luc Muffat.

Quant aux autres enseignes qui arriveraient, bien des noms ont circulé. Devant la CDAC, le directeur général de EIC Transactions a exposé son projet. Deux autres enseignes viendront rejoindre la FNAC, un spécialiste de la décoration, art de la table et équipement de la maison à petit prix déjà présent du côté du Creusot et un concept de cave et bar.

Il demeure toujours des interrogations sur d’autres magasins susceptibles de rejoindre la zone Jardiland, notamment des enseignes qui aujourd’hui sont implantées sur des zones commerciales à Montceau.

Vous voyez, la zone Jardiland qui revient régulièrement au centre de l’actualité, n’a pas fini de polariser l’attention.

Jean Bernard

Montceau – Zone Jardiland : le gros couac

Montceau – Zone Jardiland : droit de réponse de la société EIC Transactions

11 commentaires :

  1. Je croyais que Mde jarrot et sa majorité avait dit qu’il n’y aurait pas de débit de boissons ni d’un restaurant Alors que va faire ce bar là-bas ?

  2. Le problème n’est ni la concurrence ni les chicaneries. Le problème réside dans l’équilibre entre petits commerces et grandes surface, afin que tout le monde vive. Les quotas en m2 explosent pour les géants de la distribution et les premiers à en pâtir seront les commerçants de centre ville.

  3. Du n’importe quoi les enseignes qui s’installent, on a toujours les mêmes magasins au creusot et à montceau, 2 GIGI, 2 CENTREAKOR, 2 INTERSPORTS, 2 GEMO, 2 ACTION … quel intérêt aucune nouveauté, à part la Fnac. On attend maison du monde, décatlon, H&M … par exemple, il faut aller à chalon ou dijon pour trouver ces enseignes. PFFF

  4. Bonjour,
    bien d’accord avec vous M.Durand. Et de plus j’ai quelques inquiétudes sur la pérennité de ces commerces: Le bassin de Montceau se vide lentement de ses industries et de ses habitants, et de nouveaux commerces « en doublon » s’installent. Je suis encore plus dubitatif quand je vois que la FNAC va s’installer alors qu’il y a déjà un Darty (même propriétaire).
    Mais bon, wait and see…

  5. pauvre Ghislain relisez bien elle n’a jamais parler de bar mais de restaurants , trouvez autre choses pour critiquer

  6. Les usines ferment et des nouveaux magasins veulent s’implanter, ça va sûrement coincé!!!!!!! a moins qu’il donne la marchandise. On pourrait baptiser Montceau les mines Montceau les magasins.

  7. Pour mémoire je crois que la mort des petits commerces a été signée par la municipalité socialiste.
    En effet lorsqu’ils ont autorisé leur ami directeur de Leclerc à acquérir toute l’avenue et plus.
    Donc fermeture de bijouterie de boucherie de magasin de presse de marchands et réparateurs de téléviseurs .
    Et bien sûr maintenant que des commerces différents vont s’installer il crient au scandale.
    Et pour confirmer les écrits de loulou effectivement Mme le Maire a toujours parlé de bars mais de restaurants.
    Donc bravo et pour rassurer sam férir il y aura toujours des clients dans les grandes surfaces.

  8. Juste une question, combien d entre vous ne font leurs courses que dans la rue Carnot sans aller dans ses grandes enseignes ?Quand les nouvelles vont s ouvrir vous allez les boycotter ?

  9. C’est le consommateur qui décide. Il a le choix d’aller dans le type d’établissement qu’il souhaite, personne ne lui met un pistolet sur la tempe.
    La question a se poser est : Pourquoi le consommateur choisit les grandes surfaces ?

  10. Moi je vois de nouvel création d’emploi…
    Et oui que ce soit la FNAC ou autre, il devra embaucher des montcellien(ne)s.
    Quand au Centre Leclerc, il n’a pas le monopole de Montceau, un peu de concurrence ne lui fera pas de mal.

  11. Tres bien dit Mr Chauvet, des emplois vont être créer mais il faut quand même que ça jappe…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.