Montceau – Une boutique, un essai et le transformer

Laurent Selvez est heureux de cette bonne nouvelle, « même si elle a tardé à se concrétiser » précise-t-il hier soir au conseil municipal. Montceau aura donc sa première boutique à l’essai, « encore fallait-il un local et un propriétaire prêt à jouer le jeu » précise Guy Souvigny, adjoint au commerce et à l’économie.

Ainsi, dans le cadre du programme Action Coeur de Ville et conformément à la convention cadre Coeur de Ville, la commune va bénéficier de l’accompagnement de la Fédération des Boutiques à l’Essai.

La Fédération des Boutiques à l’Essai est une association à but non lucratif qui a pour mission d’accompagner et de développer un concept visant la redynamisation des centres villes en réunissant les acteurs du développement économique local (Ville, Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre des métiers et de l’artisanat, Union commerciale, etc.) pour le soutien et l’accompagnement à la création d’entreprise.

La réussite de l’opération est basée sur l’expérience et les connaissances de chacun des partenaires. Ainsi l’opération associe toujours une mairie, un bailleur et un réseau d’accompagnement à la création d’entreprise. Il est également conseillé d’y associer l’association des commerçants et les différents acteurs économiques de la commune d’implantation (assureur, banquiers, Pôle Emploi, agence de communication,…). Une campagne de communication permet de valoriser l’implication des partenaires et la dynamique commerciale impulsée.

L’objectif est de renforcer l’offre commerciale et l’animation du centre-ville de Montceau-les-Mines, de permettre le renouvellement d’enseignes et de produits, et d’encourager et faciliter l’initiative locale.

Pour le porteur de projet, choisi par un comité de sélection, c’est l’avantage de tester un concept, une idée, un marché et ses compétences commerciales pendant une période limitée de plusieurs mois tout en réduisant les risques par un accompagnement renforcé.

A l’issue de la période définie, le porteur de projet peut s’installer durablement à l’emplacement qu’il occupe.

Le coût d’adhésion à la Fédération des Boutiques à l’Essai est de 4 000 € la première année et 1 500 € pour le renouvellement de l’adhésion l’année suivante.

En échange du coût de la cotisation, la Fédération des Boutiques à l’Essai offre les services suivants :
– la mise à disposition de la marque « Ma Boutique à l’Essai »,
– l’accompagnement sur la faisabilité du projet,
– le pack de lancement « Ma boutique à l’Essai »,
– le suivi de mise en oeuvre du projet,
– l’accompagnement sur l’ouverture,
– le retour d’expériences d’autres collectivités,
– la mutualisation d’outils communs (site internet, plaquettes, etc.).

5 commentaires

  1. La fédération des boutiques, à l’essai à donner pas mal de coup de pouce pour booster les centres villes et petits entrepreneurs dans beaucoup de villes.
    J’espère que ça marchera aussi pour nous.

  2. Avec jarrot yen a que pour les autres ces toujour pareil le centre ville les vieux et les ecoles. Les jeunes de quartier on droit que a la répression, au moin selvez s ‘intéresse vraiment aux jeune des quartier et veut changer sa, aller mr selvez vous allez gagner ayez courage

  3. Qui à fait un espace jeunesse flambant neuf au centre ville, il est ouvert à tous les jeunes, sans compter l’été du lac, fait pour les jeunes qui ne partent pas en vacances ; qui se déroule au Lac du Plessis, face à la ZUP.
    Vous êtes pour Mr Selvez, c’est votre choix, mais ne dites pas n’importe quoi, des choses ont été faite.
    C’est grâce à Mme Jarrot si le nombre de médecin est remonter depuis 2014, qui sait celui que vous avez est peut être à la Maison de Santé Pluridisciplinaire, qui a été construit, grâce à la majorité actuelle.

    • Mais quels médecins parlez vous ?
      Ceux qui était déjà implantés rue pierre vaux à Montceau les Mines ?
      Car ceux là ne sont pas nouveaux ils ont juste déménagé !
      L’été du lac super….pour les jeunes de 14 à 17 ans euh non ! Ce n’est pas l’éclate c’est fait pour les plus jeunes et on le voit bien sur les photos

  4. Kiko bonjour , peut être que vous pourrez vous apercevoir de tout ce qu’a fait mme le maire si vous sortiez de votre quartier comme vous le dites, Mathus est resté 2 décennie et quoi?? Rien, il a laissé la ville dans un état végétatif, mme le maire ne peut trouvé du travail pour tout les gens des quartiers,
    Et je ne penses pas que Selvez ai l’expérience de Mathus, alors quand ont voient dans l’état où était Montceau au au départ de ce dernier, je me
    demande ce que mr Selvez pourrai faire de plus que son prédécesseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *