Montceau – Titine fête ses 78 ans chez Jean Moulin

Et il y a du beau monde pour lever le verre à cet anniversaire vénérable. Les Don Quichotte de la traction, les élus, les fondus de la bielle et du piston, les pédagogues de la clé à molette, les mousquetaires de l’impossible qui en sept ans ont fait d’un tas de rouille vénérable une véritable œuvre d’art, Mme le maire, les représentants des communes voisines, le maire de Melay, la commune où Jean Moulin a atterri dans la nuit du 19 au 20 mars 1943 en venant de Londres. Il fut arrêté le 21 juin 1943.
Sept ans et un peu plus ont été nécessaires pour que la traction dite Titine renaisse. Plus de 50 élèves ont participé au programme, les plus anciens sont en Fac, voire même à la Sorbonne. Les plus jeunes ne craignent pas le chômage, ils ont un nouveau chantier. Retaper une jeep ayant participé au débarquement. Nous allons en entendre parler car cette Jeep Willis appartenait au Compagnon de la libération André Jarrot. C’est sa fille qui l’a fournie au Lycée pour qu’elle soit réhabilitée, sachant qu’elle paie sur sa cassette personnelle les réparations. Eric Skrzycsak est heureux de ce nouveau chantier et continue de pousser en avant son Mémorial roulant. Les élèves du collège réaliseront aussi une remorque gazogène. La traction devra aux beaux jours faire la tournée des anciens résistants de la contrée pour leur permettre de faire un tour à bord en hommage à leur passé glorieux.
Tous les mécènes particuliers, institutionnels ou industriels sont là. Eric Skrzycsak en fait la liste en prévenant qu’elle n’est pas exhaustive.
La « Titine » fait une sortie remarquée et vient parader devant un public passionné sous le préau.
L’association recherche des témoignages et des photos sur la résistance locale.
Bel anniversaire dignement fêté par une magnifique galette des rois.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *