Montceau – Rives du Plessis : un feu étrange et une voiture incendiée

Même si les températures baissent, les nuits restent chaudes à Montceau-les-Mines. Dimanche soir 26 août 2018, une locataire de l’immeuble numéro 4 rue René Coty regarde la télévision. « J’ai senti une odeur de fumée, j’ai regardé par la fenêtre, je n’ai rien vu. J’ai pensé, encore un feu quelque part ». Mais l’odeur devient persistante et, inquiète, se dirige vers sa loggia. Quand elle ouvre la porte, il y a de la fumée partout. Elle prévient aussitôt les pompiers.

Sous un cache en aluminium qui sert de rebord à la fenêtre de la loggia, une planche en bois se consumait. Comment le feu avait-il pu prendre à cet endroit ? Il n’y a pas de fils électrique. Ou un mégot mal éteint ? Une étincelle volante ? Mystère. « Il n’y avait pas de flamme, que de la fumée » explique la locataire du premier étage qui, ce lundi dans l’après-midi, a reçu la visite de madame le maire, Marie-Claude Jarrot.

A peine les pompiers avaient-ils rejoint leur caserne, qu’ils revenaient toujours au même endroit mais sur le parking, devant le numéro 4. Un locataire a aperçu de la fumée qui s’échappait d’un véhicule.

Aucun doute possible sur l’origine intentionnelle de mettre le feu à cette Audi A3 appartenant à une jeune femme locataire dans la même barre d’immeubles rue René Coty. La vitre de la portière droite a été brisée, l’auteur s’est même blessé, on retrouve du sang dans l’habitacle. Grâce à l’action d’un voisin et à l’intervention rapide des pompiers, seul l’intérieur du véhicule a été endommagé sans quoi les voitures garées à proximité auraient pu s’embraser également.

Pour l »heure, rien ne prouve que l’incendie du rebord de fenêtre est volontaire à l’inverse du véhicule. Mais la proximité des faits dans un temps aussi rapproché, laisse songeur. Après, tout est envisageable, même le plus improbable. La police enquête.

D’autre part, toujours à ce numéro 4, le sous-sol qui est régulièrement squatté a été débarrassé de son mobilier, notamment un canapé et des chaises dans l’après-midi.

Quant à l’incendie, également rue René Coty du vendredi 24 août, dans un souplex au numéro 8, l’origine est accidentelle selon le commissariat de police.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Pour la Mairie le Commissariat de Police Montceau-les-Mines = Ville de Bisounours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *