Montceau – Rénovation de l’éclairage public, on y voit plus clair

Plus d’un an déjà que la majorité municipale parle de la rénovation de l’éclairage public. Plus d’un an aussi que l’opposition ne cesse de relancer le sujet et aimerait être un peu plus éclairé sur le sujet. Cette fois-ci, visuellement, les habitants de Montceau peuvent constater que les travaux sont concrets, que de nouveaux mâts ont été installés notamment dans le lotissement situé aux Alouettes.

Plus d’un an, c’est long. Il était toujours possible étant donné la vétusté des installations de réparer, rafistoler, réparer et encore rafistoler et recommencer à l’infini. « La période a été très compliquée, la ville se retrouvait par endroits dans le noir, alors mon équipe municipale a pris la décision de ne plus réparer. Il fallait être patient », rappelle madame le maire. Néanmoins, « ce sont 1091 interventions qui ont été effectuées jusqu’à fin novembre 2021 » fait savoir Fabien Lemoine, l’homme qui suit les grands dossiers à la ville et recherche les subventions même si pour ce type d’investissement, elles sont quasiment inexistantes. « Nous avons obtenu 150 000 € de l’Etat », dit-il.

Au cours de 2021, l’essentiel du travail a été de remettre en état les armoires et les postes de commandes dans les quartiers montcelliens. « Nous avons ainsi remplacé 147 horloges astronomiques » révèle un responsable de Citelum, une filiale du groupe EDF, qui a obtenu le marché.

Dans le budget de la ville, le coût de la rénovation de l’éclairage public ne passe pas inaperçu. Le montant total est de 2 293 889.63 HT dont 652 496.64 € HT dépensés en 2021 et 591 561.91 € HT en 2022. Le chantier s’achèvera en 2024 et va nécessiter la rénovation ou le remplacement des lampadaires sur plus de 4000 points lumineux. Un éclairage led intelligent avec une intensité lumineuse qui augmente ou baisse automatiquement selon les installations. En règle générale, pendant l’hiver l’éclairage s’allume à de 17h32 à 8h05.

De son côté, Citelum a une obligation de résultat, à savoir réaliser plus de 70% d’économie sur la dépense en électricité. Pour indication, Blanzy qui a réalisé la même opération, a atteint 80% d’économie. « Nous investissons pour diminuer nos coûts de fonctionnement » éclaire Marie-Claude Jarrot.

Quatre ans de travaux ce qui veut dire que le chantier va avancer rue par rue, selon la vétusté des points lumineux et qui consomment beaucoup d’énergie. Un calendrier sur les trois premiers mois de 2022 a été établi sur plus de 100 rues à Montceau-les-Mines.

Rue Paul Casin, rue Jean Giono ou encore rue Romain Gary au quartier des Alouettes, la rénovation avec la pose de nouveaux mâts est achevée avec les derniers réglages effectués ce lundi.

L’éclairage public fait peau neuve mais « si des Montcelliens constatent néanmoins des dysfonctionnements, qu’ils n’hésitent pas à nous prévenir » ajoute madame le maire. Ils n’y manqueront pas.

Jean Bernard

2 commentaires :

  1. Mézière Jean Jacques

    l’opposition ne cesse de relancer et aimerait être un peu plus éclairé sur le sujet . Les habitants peuvent constater que les travaux sont concrets , que de nouveaux mats ont été installés dans le lotissement de la Sablière et non pas des Alouettes Mr Jean Bernard . La rénovation est achevée . Pour infos tous les mats ne sont pas changés , il y a aussi un parking qui n’est plus éclairé depuis des mois , alors rénovation inachevée je dirai , j’espère que pour la suite la majorité sera plus éclairée.

  2. Je profite de l’occasion…
    Ne serait-il pas judicieux de couper l’éclairage du parking de la piscine municipale pendant la nuit ?
    Je me fait toujours cette réflexion lorsqu’il m’arrive de passer route de Blanzy et que je vois la bonne quinzaine de lampadaires allumés au beau milieu de la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.