Montceau – Lycée Parriat : place à l’excellence

Il n’y a pas d’excellence dans l’absolu.

C’est un marqueur temporel, la porte qui permet de s’élancer sur la piste noire de l’avenir en franchissant toutes les portes qui arrivent à vive allure jusqu’à la raquette d’arrivée; juste une transition de la chrysalide vers le papillon.

Et c’est le sens de cette remise de diplômes ce jeudi 7 juin dans la salle Raymond Renaud et ses camarades, eux qui ont su mettre en avant l’excellence de leur abnégation et de leur combat pour la liberté contre la barbarie.

L’excellence ne s’obtient que par rapport à l’élévation du but poursuivi et il n’est pas le même partout, tout le temps et pour tout.

Sauf que là ce sont des jeunes femmes, des jeunes hommes qui se sont battus contre eux même et l’extérieur pour extirper, exprimer le meilleur d’eux sur l’instant et sur une épreuve. 7 catégories concernées : Championnat de France UNSS Volley de plage, Concours CEP Sciences PO, Festival Ciné Fan, Gymnasiades 2018 (JO Scolaires), Olympiades de chimie, Olympiades de géosciences (et olympiades internationales), Rallye de mathématiques.

Chaque lycéen a dû aller au bout de lui-même individuellement ou collectivement sous le regard des autres, des juges, des jurés, du public.

Souvenons-nous de ce que disait Sartre pour éclairer le combat qui a eu lieu : « Autrui est le médiateur indispensable entre moi et moimême »

Le proviseur Fournier pouvait dans ses présentations et discours baignés d’humour mettre en avant l’investissement personnel des élèves, la volonté farouche des équipes enseignantes de donner les armes nécessaires, il n’en restait pas moins lors de cette soirée que chacun était récompensé parce qu’il avait cru en lui, qu’il avait beaucoup sacrifié, et qu’il avait intégré que dans notre société moderne les carrières naissent d’un moule spécifique, l’excellence. Ce jeudi soir ne célébrait pas une conclusion, mais un top départ.

Un exemple que nous avons en son temps souligné : Bastien Eloy

https://linformateurdebourgogne.com/montceau-pole-espoir-gam-4-bleuets/

Il est cité ce soir par le Proviseur, le rectorat et compagnie.

Bien entendu les jeunes, garçons ou filles répondent aux questions des journalistes en quête de portraits parlants, mais tous, sans en retrancher une ou un, ont beaucoup mérité.

C’est Jean-Claude Lagrange, intervenant préparateur aux épreuves d’admission à Sciences Po, qui a dit l’essentiel avec un trait d’humour.

« A même âge nous étions plus préoccupés de sport et de rigolade que d’études, mais il y avait le plein emploi. Maintenant les jeunes étudient consciencieusement, avec volonté, il faut l’excellence pour réussir »

Une belle cérémonie qui ouvre pour tous un avenir à assumer.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *