Montceau – Les puces populaires du BDV, le record est tombé mais attention, danger

Partout. Il y en avait partout ce dimanche au Bois du Verne. C’était plus ou moins prévisible tant les brocantes, vide-greniers sont encore absents du calendrier.

Alors dès que l’occasion se présente comme les puces populaires du Bois du Verne à Montceau, c’est la grosse affluence. « Dès 3 heures, des exposants étaient déjà là » précise José, du Bouquine bar en charge de l’organisation. Et plus l’heure avançait, plus ils arrivaient. « J’ai eu plus 150 appels » précise-t-il. A 6 heures, des locaux ont bien failli rebrousser chemin. Alors les puces se sont étalées.

En fin de compte, ils furent 126 exposants à couvrir les trottoirs de leurs marchandises. Record battu et très largement. Certains venaient de loin, même pour des puces, Dijon, Charlieu ou encore Villars-les-Dombes.

Le public lui aussi s’est déplacé en masse. Avec une telle affluence, entre la rue de la Coudraie et surtout la rue Anatole France bien qu’interdite dans un sens à la circulation, le danger est bien réel. Des automobilistes sont parfois étourdis et un accident est si vite arrivé… Il serait opportun de trouver une solution.

Jean Bernard

10 commentaires

  1. Oui il faudrait une organisation plus professionnelle les locaux n ont failli rebrousser chemin ils ont rebroussé soit on augmente les places soit il y a réservation mais on ne laisse pas venir les gens à des heures indécentes et leur dire désolé il n y a plus de place je trouve cela irrévérencieux

  2. Quelle incohérence les gens préfèrent chiner que voter et vue le monde aucune sécurité que se soit sanitaire ou circulatoire n’était prise

  3. Oui pour le vote peur du corona,mais pour les puces non des gens se sont battus pour le vote
    Alors pas la peine de raler ,quand ça n ira pas

  4. Le succès de ce rendez-vous mensuel mériterait d’être pris en compte par la municipalité pour lui amener le cadre nécessaire à sa pérennisation. Ce format un peu inédit puisqu’il est issue de l’auto-entreprenariat, amène une recette certaine aux commerces du quartier mais assure aussi aux exposants de pouvoir faire des affaires. La critique doit se transformer en actes positifs.

  5. Super mais qu’en est-il du respect des gestes barrière (distance, port du masque….!!!!!!) après on s’étonnera d’un nouveau foyer de contamination????

  6. C’est mal organisé, dans les petites rues la circulation des voitures est toujours autorisé, celles-ci frôlent les stands , plus de place pour la circulation des piétons,et bien sûr le danger qui va avec , Surtout pour les enfants.

  7. Tiens bizarre… On ne voit plus aucun prétendant au trône ? Comme quoi les quartiers ils en ont rien à faire que ce soit de droite, de gauche ou « citoyen » : tous les mêmes et ils viendront faire des commentaires alors qu’on les a vus en grand nombre sans geste barrière et sans masque… Mais bon ils font parti du personnel médical !

  8. Un lieu doit être trouvé et rapidement ! Pourquoi pas au stade du Pouloux. La place et surtout des stationnements.

    • Aucune organisation. C’est du n’importe quoi! Pas moyen de circuler correctement sans danger. Comment est ce que madame le maire peut l autoriser?? En acceptant tout, en fait , comme ça on a des voix aux élections !! Tellement plus simple !!
      Pas de masques.. gestes barrières..
      les brocantes ou les puces se font dans des endroits vastes et en sécurité pour les exposants et les visiteurs. Pas dans des petites rues où la circulation est importante!! Et c’est justement un carrefour important qui dessert tout le quartier. Les habitants.. C’est le ras le bol!!!!
      Et 1dimanche par mois, c’est beaucoup trop!
      Que la municipalité s’occupe du problème au plus vite.

  9. laisser une salle ou un endroit adapté c’est trop super surtout ne pas enlever

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *