Montceau – La tuile au RCMB, les poteaux de rugby manquent à l’appel

C’est une histoire ubuesque. Il n’est plus possible de disputer un match de rugby àMontceau-les-Mines sur le terrain d’honneur à Jean Bouveri, il est privé des poteaux. Imaginez le stade des Alouettes sans les buts. Il est vrai que, pour l’heure, ce n’est pas encore trop grave. Sauf que dès ce vendredi 7 septembre, doit se disputer une rencontre amicale de Fédérale 2 entre Nuits-Saint-Georges et Vichy, qui plus est en soirée (20h30)

Premier contre-temps fâcheux. Le match finalement se déroulera sur le terrain d’entraînement avec un éclairage loin d’être digne pour une telle rencontre.

Le plus ennuyeux concerne directement le Rugby Club Montceau Bourgogne. La reprise du championnat en promotion d’honneur débute le dimanche 22 septembre avec la réception de Chenôve. « Et le terrain d’honneur ne sera toujours pas équipé des poteaux de rugby » commente le président du RCMB, Frédéric François. « C’est un truc de fou », ajoute-t-il.

Des poteaux pas aux normes

Que s’est-il passé ?

En mai dernier a lieu le challenge Georges Vernusse qui regroupe douze écoles du Bassin minier. « Au démontage des perches, une fixation de la barre transversale se casse », indique le président.

Entre temps, le club féminin des Tigresses (Le Creusot – Montceau – Paray) demande l’homologation du stade Jean Bouveri pour y disputer des rencontres de Fédérale 2. Nouveau souci, les anciens poteaux ne sont plus aux normes pour une telle homologation.

Casse d’un côté, pas aux normes de l’autre, il faut d’une manière ou d’une autre changer les perches.

Outre les nouveaux poteaux, il est nécessaire aussi de refaire les fondations pour les implanter dans le sol à cause d’un diamètre plus grand.

Depuis mi-mai, le dossier met du temps à être transformé. « Les vacances sont sans doute passées par-là » avance Michel Tramoy, l’adjoint aux sports.

Au siège du club, une partie du toit s’est effondrée 

« La mairie nous a demandé d’inverser l’ordre de la rencontre et disputer notre premier match de championnat à Chenôve. Il n’en est pas question » assure Frédéric François. Le RCMB qui accède à la promotion d’honneur, tient à débuter à domicile. « Nous jouerons sur le terrain d’entraînement à 15h ».

Malheureux avec les poteaux, le RCMB l’est également avec son siège rue Jean Bouveri où, au printemps, une partie du toit s’est effondrée. L’accès au bar est totalement impossible. Des travaux sont nécessaires, la mairie a fait une demande de devis.

« Nous avons proposé au club d’utiliser, en attendant, la salle polyvalente du centre nautique pour recevoir les équipes visiteuses » avance Michel Tramoy. « Nous allons nous installer dans la salle du bas (au siège), nous verrons ensuite » relance de ses 22, Frédéric François.

Voilà comment des dommages collatéraux peuvent plomber le début de saison du RCMB. Manque une défaire du XV de France en ouverture de la Coupe du Monde conte l’Argentine le samedi 21 septembre pour assombrir encore davantage l’horizon.

Jean Bernard

5 commentaires

  1. Le port de plaisance sans eau, la nouvelle piste de skate inutilisable, et maintenant les installations du stade J. Bouveri qui lâchent… A qui fera-t’on croire qu’il n’y a pas un réel problème dans l’organisation municipale ???

  2. Du moment que montceau le lac marche !!!!!!! Tout va bien !!!!!

  3. J’ajouterais la piscine (quand elle est ouverte): quand j’emmène mes petits enfants le Dimanche matin: toboggan fermé, extérieur interdit d’accès, jets d’eau de l’espace ludique éteints….belle sur le papier, mais bien fade en pratique…

  4. montceau les ruines

  5. C’est de la faute à l’ ancienne équipe municipale…..des années après !! 😉 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *