Montceau – La Sauvegarde 71 exalte opposition et majorité

Il est un sujet, plus de d’autres, qui à sa simple évocation déclenche automatiquement un bras de fer. Ce fut justement le cas mardi soir au conseil municipal à Montceau-les-Mines quand est arrivé sur la table la convention régionale urbaine de cohésion sociale, en particulier sur le quartier du Plessis.

C’est Hélène Touillon (Energies Citoyennes) qui interpelle la majorité sur la suppression de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) dont sont redevables l’OPAC et Habellis, ce qui représente 254 000 €.

A quoi servait cette somme dans un quartier dit sensible ? « Mettre des bacs  avec des plantes et des fleurs que nous avons attendus plus d’une année »  peste madame le maire. « Mais c’est une  plaisanterie ! »

Hélène Touillon poursuit et s’interroge aussi sur l’intention de la majorité de mettre en place un service d’action sociale sur le Plessis alors qu’existait la Sauvegarde 71.

Première question, à quoi servait la Sauvegarde 71 au Plessis qui intervenait également au Bois du Verne ? Juste pour rappel, la ville de Montceau a décidé de se passer des ses services. « Quand on avait besoin d’eux, ils n’étaient pas opérationnels, notamment à partir de 18 heures et le week-end » précise Marie-Claude Jarrot. « Alors nous allons recruter des travailleurs sociaux et un manager pour organiser un service de médiation 24 heures/24 » ajoute-t-elle. « Alors ce n’est pas la peine d’affoler la population ».

Même Lilian Noirot (opposition Debout la France), vient prêter main forte à madame le maire. « La Sauvegarde ne fonctionnait plus, alors il faut changer ».

Autre inquiétude d’Hélène Touillon, le foyer des jeunes travailleurs qui doit déménager du Plessis. « Il mérite un lieu plus digne » lui répond Marie-Claude Jarrot, « pour accueillir des étudiants ».

Pour la première fois, l’opposition est divisée _ elle l’est désormais sur le papier, d’un côté Laurent Selvez, de l’autre Eric Commeau _ car les trois conseillers d’Energies Citoyennes, Nicolas Bonnand,  Hélène Touillon et Eric Commeau, s’abstiennent au moment du vote de l’avenant à la convention (lire ci-dessous).

Jean Bernard



La convention régionale urbaine et sociale, signée le 23 octobre 2015, pour une durée de 5 ans, a pour objet de définir le cadre ainsi que les modalités de l’engagement réciproque de la Région, de la CUCM, des villes du Creusot, de Torcy et de Montceau-les-Mines, en faveur de la stratégie de cohésion urbaine et sociale du territoire de la CUCM.
Pour rappel, cette stratégie s’inscrit pleinement dans le contrat de ville de la CUCM, dont elle constitue le volet régional.
Elle cible deux axes thématiques et un axe transversal :
-Le développement économique, l’emploi et l’accès à la formation,
-Le cadre de vie et le renouvellement urbain,
-La jeunesse, le vivre-ensemble et la citoyenneté.
Elle concerne, pour Montceau-les-Mines, les quartiers identifiés comme d’intérêt local :
-Les Rives du Plessis,
-Le Bois du Verne.
Dans le cadre de cette convention régionale urbaine et sociale, la Région Bourgogne Franche-Comté a défini ses modalités d’intervention, en fonctionnement comme en investissement, jusqu’en 2020.
Pour Montceau-les-Mines, le présent avenant n° 3, a pour but de prolonger la durée de la convention jusqu’en 2022, selon les modalités suivantes :
En investissement : La Région s’engage à mobiliser 500 000 € maximum pour le programme de renouvellement urbain des quartiers d’intérêt local sur la période 2015-2022.
Les actions suivantes sont prioritaires :
-Requalification du boulevard du 8 mai 1945 – restructuration de la centralité de Torcy,
-Restructuration de l’entrée du quartier des Rives du Plessis à Montceau-les-Mines.
En fonctionnement : La Région s’engage à mobiliser une enveloppe de 60 000 € par an, sur la période 2021-2022, pour les actions de cohésion sociale, conformément au règlement d’intervention régional 30.10 en vigueur.

5 commentaires :

  1. Et oui il va bien falloir honorer les promesses d embauches de la campagne !!!!! et que vont devenir tous les médiateurs déjà en place que l on ne vois jamais sur le quartier?On va les dispatcher dans d autres services?

  2. Un service de médiation 24h/24…
    Quid du recrutement car au vu des précédents on ne peut que se questionner et rester dubitatif !!!

  3. M Noirot comment osez vous vous positionner de la sorte ? !
    comment osez vous avancer de tels propos ?
    Qui avez vous rencontré pour obtenir cette déduction ?
    Que connaissez vous du travail de ces personnes auprès de leur public ? RIEN !

  4. « Mettre des bacs avec des plantes et des fleurs »… quel mépris pour le travail réalisé sur le quartier par l’Opac et ses partenaires…
    Prenez 5 minutes pour aller voir le bel article de l’informateur sur le Barnum en fête, événement réalisé l’an dernier et ayant rassemblé plus de 200 personnes dans le quartier….
    https://linformateurdebourgogne.com/montceau-le-barnum-en-hiver-quartiers-en-fete/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.