Montceau – La fête de la musique, diffuseur officiel du bonheur et du plaisir partagé

Il fallait oser. « Nous avons la farouche volonté d’organiser la fête de la musique » annonçait voilà une quinzaine de jours madame le maire de Montceau sans savoir, en réalité, si elle pourrait avoir lieu en définitive ce samedi 20 ou dimanche 21 juin.

Quand d’autres communes ont préféré jeter l’éponge en raison des conditions drastiques imposées par la préfecture, Montceau-les-Mines, a tenu bon. Evidemment le timing a été serré pour tout mettre en branle mais pas question d’abdiquer.

La fête de la musique a donc eu lieu ce samedi soir et se poursuit même ce dimanche (programme ci-dessous).

Pas la « grande » fête » mais la fête quand même avec un programme allégé, certes. Et quand bien même n’eut-elle pas la saveur des éditions précédentes, la population est descendue dans les rues avant de prendre possession des terrasses des bars et restaurants.

Enfin, ont-ils pu recouvrer cette liberté si chère à leurs yeux et vivre presque normalement leur fête de la musique après une très longue période d’abstinence pendant laquelle il a fallu éviter impérativement la propagation du virus. Confinés, déconfinés mais nullement déconfits.

Juste du bonheur qui se lisait sur les visages et c’était bien le plus important. Un bonheur simple mais vrai.

Jean Bernard

7 commentaires

  1. Une fête de la musique ou on a vu Mme Jarrot faire non stop la chasse aux masques ; réprimender les patrons de restaurants et de café!!!!! Elle croyait quoi que les gens n’allaient pas se déplacer ? Dpmmage pour elle. Dans ce cas là il fallait qu elle annule la fête de la musique ; comme on eu le courage de le faire de nombreux Maires.

    • Non… une fête de la musique voulue par Mme Jarrot pour animer notre ville et permettre à nos bars et restaurants de retrouver leur clientèle.
      Mais aussi une fête de la musique dans un contexte particulier de crise sanitaire… et il ne fallait surtout pas l’oublier et respecter gestes barrière et distanciation.
      Et c’était le rôle de Mme le Maire et des élus d’y veiller.
      Et ce n’est pas facile de concilier fête et contraintes sanitaires.
      Pourtant tout c’est bien passé, pour le plus grand plaisir des montcelliens.
      Rendez vous ce soir pour la suite !

  2. Je tiens à féliciter Mme Jarrot, ainsi que son équipe pour le travail accompli, il fallait oser, et ils ont eu le courage et la ténacité de le faire.
    « Kiki » pourquoi aurait elle voulu faire fuir les gens alors qu’elle est à l’origine de cette manifestation ?
    N’oubliez pas qu’il y a quelques jours de cela, il y a eu des cas de contamination à St Etienne, Nancy et d’autres villes française.
    Elle a rappeler les gestes barrières afin d’éviter une propagation de la maladie. Elle n’a pas réprimander, elle a fait de la prévention.
    Et juste pour information, elle distribuait des masques « Made in Montceau », qui ont été fabriqués et conditionnés par les bénévoles du Trait d’Union que je tiens à saluer.
    Vous n’allez pas condamner Mme Jarrot de vouloir prendre soin de ses habitants tout de même ?

  3. Je ne suis pas d’accord avec vous madame les gens savaient que si ils allaient faire cette Fête de la Musique il fallait qu’ils respectent certaines choses car le virus est toujours là malheureusement, le Maire est là pour faire respecter la loi, c’est quand même aux personnes de se responsabiliser mais comme d’habitude l’individualisme des gens reprend le dessus et on écoute pas et après c’est la faute des autres, j’étais au kiosque au BDV les gens ont respecté les consignes il y avait quelqu’un qui distribuait des masques et redisait les consignes personnes ne sait plein et n’a fait de commentaire alors pourquoi en ville ça n’aurait pas pu être pareil mais bon toujours des mécontents de tout les gens veulent faire la fête et rien respecter.

  4. Le Sras cov2 est toujours en circulation. Arrêtez de croire que tout va bien. Plus vous baissez la garde plus cher vous paierai votre irresponsabilité plus tard. Continuons car tout va bien en France…

  5. Kiki,
    Donc si les personnes sont incapables de respecter les gestes élémentaires de protection, la responsable, c’est la faute de Mme le maire ?
    Personnellement, j’aurais plutôt dit que les personnes qui ne respectent pas les gestes barrières sont responsables de leurs actes, non ?

  6. Bravo aux commerçants et aux artistes qui ont su mettre du baume au cœur à la population Et on remets ça ce jour avec le soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *