Montceau – Hommage aux morts et combattants d’Indochine

Une cérémonie sobre mais très émouvante s’est tenue au monument aux morts ce 8 juin pour rendre hommage aux morts et combattants d’Indochine.

Mme le Maire a placé la cérémonie en perspective « J’ai fait le choix ici, à Montceau, de mettre un point d’honneur à honorer les femmes et les hommes d’honneur ./… qui ont défendu notre pays, mais aussi une certaine idée de ce qui se fait et de ce qui ne se fait pas ./… les commémorations se multiplient, mais notre mémoire individuelle et collective contient suffisamment de place pour ne pas céder à la tentation de l’oubli ./… inimaginables furent les souffrances infligées aux soldats ./… inimaginables furent aussi les conditions des combats face à une guérilla insaisissable, dans la jungle comme dans les rizières ou les marais ./… la bataille de Diên Bien Phu restera le symbole de cette spirale de folie meurtrière, d’acharnement, de courage et d’abnégation. »

Elle a rappelé les énormes pertes du conflit de 10 ans, 100 000 morts, 76 000 blessés, 30 000 disparus dans les camps où les chemins de la mort. « Ils étaient jeunes, ils sont morts au détour d’une piste ou dans un camp de prisonniers. »

Sa conclusion fut cette sentence d’Ernest Renan « les vrais vaincus de la guerre ce sont les morts ».

Auparavant Monsieur Hirtz avait lu message de l’UFAC et Monsieur Gronfier celui de la Secrétaire d’Etat.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *