Montceau – Herse IV fête ses 70 ans, petit tour dans les coulisses de la compagnie

Dans l’après-guerre, l’année 1951 ne témoigne pas d’une actualité brûlante. André Gide décède, le maréchal Pétain aussi, les Français découvrent l’Aronde chez Simca et la Frégate estampillée Renault et Vincent Auriol, premier président sous la IV République, est au milieu de son septennat.

En cette même année, à Montceau-les-Mines naît la Compagnie Lyrique Herse IV sans rapport avec la République. Et pourquoi ce nom Herse IV ? Marie-Françoise Ravier, la présidente explique. « Au départ, la Compagnie se produisait au Familial, la salle paroissiale de l’église à Montceau. Mais pour jouer Les mousquetaires au couvent (NDLR : basé sur un vaudeville, L’habit ne fait pas le moine), cette opérette a été déplacée au cinéma Rex (actuel cinéma Les Plessis). Sur le plateau, quatre herses servaient à  installer les projecteurs, l’idée vient de là. Il a suffi de lever la tête, d’où Herse IV ». Même aux Grosses têtes, ils ne trouveront jamais. Après le Rex, la compagnie s’est produite au CAR puis à l’Embarcadère.

Voici pour la petite histoire de cette compagnie qui fête ses 70 ans et, pour l’occasion, propose au Syndicat des mineurs, une exposition qui permet aux visiteurs de se plonger dans les annales.

En 1951, Jean Maillot, Jean-Claude Moreau et Jean Jurdieu sont à l’origine de Herse IV. « Jean-Claude Moreau est mon père et Jean Maillot, mon oncle », précise Marie-Françoise Ravier. Le sujet est familial.

Les costumes réalisés entièrement par les dames de la compagnie sont splendides, « nous en avons entre 300 et 400 » a oublié de compter la présidente, « ils ont été fabriqués selon les maquettes de Jean Maillot, alors décorateur au théâtre de Tours ». Les affiches sont de la main de son père, Jean-Claude Moreau. Magnifiques.

A Herse IV on aime bien refaire l’histoire et marquer les esprits. En 1951, a été joué le premier opéra-bouffe Les Saltimbanques, « alors je le remets à l’affiche en 2022, les 30 avril et 1er mai. Ainsi la bouche sera bouclée » indique Marie-Françoise Ravier.

Depuis sa création, Herse IV a raflé pratiquement chaque année, un prix. En 1957 à Vichy, elle reçoit, en particulier, le prix d’excellence au concours national, section lyrique, présidé par Jules Romains, l’auteur de la comédie intitulée Knock ou le Triomphe de la médecine.

Outre cette exposition qui retrace la vie de la compagnie, Herse IV va clôturer la semaine avec la représentation de La Belle Hélène, de Jacques Offenbach, « façon concert » précise la présidente, toujours au Syndicat des mineurs. Une belle occasion de découvrir la richesse des voix de la troupe composée de trois choristes de l’armée française, « alors que nous autres sommes amateurs et bénévoles ».

70 ans que ça dure, 70 ans de pur bonheur, même si, Marie-Françoise Ravier pousse un soupir en disant, « on espère la relève ».

Jean Bernard

5 commentaires

  1. Claude Bagnard Maillot

    Je ne vois aucune photo demon père ,lui qui a mené cette troupe d’amateurs (à l’époque au plus haut sommet nous étions, comme à dit un journaliste champion de France, sans l’aide de professionnels …
    Relisez l’article de Jules Romains , qui chaque an nee présentait ses vœux à mon père.
    Et bien .mon père sera mis à l’honneur puisque avec mes partenaires de rutabaga nous créons la compagnie Jean Maillot qui se produira à Autun et Chalon en février et en janvier 2023 à l’embarcadère.

    • Il me sem le que sur la première photo on voit Jean maillot….. Mais je peux me tromper !

    • SOUFFLET Jean-Michel

      Je suis choqué par les premières phrases de l’article:
      A) JE SUIS NÉ EN 1951
      B) L’ARONDE EST NÉE EN 1951
      C) LA FRÉGATE EST NÉE EN 1951
      D) PÉTAIN A EXPURGÉ SES TRAHISONS EN 1951
      C’est déjà pas mal pour une année de rien, surtout le numéro 1
      Cordialement.

  2. Il faut aller voir L’Expo ! … Et ouvrir les remarquables livres d’archives ! Jean Maillot est présent à presque toutes les pages !

  3. Jean , Alice, jean jean-claude , Françoise, Monique, jean-Paul et tant d autres .1980 -1991 merci pour ces merveilleuses années passées dans la compagnie .Sylvie Durot-pierre .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *