Montceau – CS Orion : la tête compte autant que les pieds

Ce lundi 6 août, en pleine canicule, les footballeurs du CS Orion et leur coach en chef Baroudi ne mégotent pas, ils sont partis pour un décrassage de reprise. Mais d’abord la causerie du président Domis et du coach.

Florentin Domis ne mâche pas ses mots : « J’ai pris un immense plaisir la saison dernière, j’ai été immensément fier de vous. Nous avons failli monter à un cheveu près. Cette année vous devez tout faire pour y arriver dans cette division supérieure ! »

Le coach, lui met l’accent sur la rigueur, la discipline, l’esprit d’équipe, le travail.

La discipline ? Le CS Orion c’est zéro carton rouge l’an passé et seulement 150€ de pénalité pour quelques cartons jaunes. Rien, beaucoup de clubs aimeraient détenir de telles statistiques.

Le CS Orion c’est 2 équipes, 46 joueurs seniors, 86 licenciés. Des U9 et U13 dans l’école du club.

A part Hassen Ben Hadj Ali , joueur et entraîneur des U13, tout le monde a reconduit. Hassen il est parti pour Sanvignes. Mais deux joueurs ont signé pour 2018/2019 : Benjamin Jouniaux qui vient de Génelard et Malik Oubdir qui vient du Team Montceau Foot.

Si les effectifs seniors sont complets, il manque quand même quelques goals en 2ème ou 3ème position, ce qui est important dans la gestion des effectifs de deux équipes. Si vous aimez garder les cages vous serez les bienvenus.

Pour les U9 et U13, et plus si affinités et des filles si cela les passionnent, les inscriptions de l’école de foot se feront à la rentrée scolaire.

Le CS Orion qui a réalisé une saison 2017/2018 à tout casser attend toutes les nouvelles inscriptions avec enthousiasme.

Pour débuter, 3 entraînements par semaine, des matches amicaux et dès le 19 août premier match de coupe de France à Blanzy. Vous êtes tous attendus pour encourager les Montcelliens et surtout pour les faire gagner.

Le CS Orion a le vent en poupe, même si son bureau directeur sature un peu vu le manque de soutien en interne et le peu d’aides publiques alors que le club progresse fortement.

Rappelons qu’Orion est une constellation (le chasseur) et qu’en Indo Européen cela signifie été… les équipes sauront briller de mille feux. En tout cas il faisait 37° pendant le décrassage.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *