Montceau – Conseil municipal : les dépenses inquiètent l’opposition (ré)unie, la majorité trace sa route

Le restaurant scolaire du BDV, c’est fait.

La rénovation de l’éclairage public, c’est à faire.

Dès qu’il est question argent au conseil municipal de Montceau-les-Mines comme mardi soir à l’Embarcadère, majorité et opposition se regardent en chiens de faïence mais n’en pensent pas moins.

Alors quand il s’agit de la mise à jour des autorisations de programmes et crédits de paiements (AC/PC – dépenses d’investissement qui seront réalisées sur plusieurs exercices), c’est avis de tempête annoncé sur le lac du Plessis sans risque de naufrage néanmoins. Les embarcations tanguent mais ne coulent pas.

Les AC/PC ont notamment permis de financer et construire le restaurant scolaire du Bois du Verne. « C’est fini, c’est payé » confirme madame le maire. Ils financeront également la rénovation de l’éclairage public (nous y reviendrons) jusqu’en 2028, sachant que les projets font tous l’objet au minimum de 50% de subventions, voire davantage.

L’argent, les finances, donnent d’habitude de l’urticaire à Laurent Selvez, toujours très inquiet des investissements de la ville. En son absence, c’est Eric Commeau même si l’un et l’autre son dans l’opposition mais chacun de son côté désormais, qui prend le relais. Ils se sont passés le mot. « Nous avons des interrogations et des craintes sur le budget. Vous faites des inscriptions budgétaires et il n’y a pas de réalisation. Nous avons l’impression que vous faites du surplace, des effets d’annonces. Vous devriez faire preuve de plus d’honnêteté budgétaire ». Eric Commeau annonce la couleur : « Nous nous abstiendrons ».

En effet, et Lionel Duparay, adjoint aux finances, le reconnaît, « nous avons eu du retard sur le wifi public, il ne s’est rien passé en 2019. Quant à l’éclairage public, nous prenons le temps de bien faire les choses, d’auditionner plusieurs candidats ». Ou est-ce une manière de jouer la montre ? Car trouver les financements sur des projets coûteux demandent du temps.

Du surplace qui avance

« C’est voir le verre à moitié vide ou à moitié plein » reprend Marie-Claude Jarrot. « Mas vous n’avez rien dit sur le restaurant au BDV. Il est terminé. Rien dit sur les autres restaurants scolaires, c’est fait également. Et la maison médicale Esculape réalisée dans l’urgence pour pallier à la désaffection médicale et les 66.75% de subventions. Aujourd’hui, Esculape est pleine comme un oeuf ».

Sur sa lancée, madame le maire avance encore, le skate park, la vidéo surveillance, la rénovation du complexe Jean Bouveri, Salengro qui est démarré, la suite du Bois du Verne et de multiples petits projets. « Notre budget est ambitieux et d’une sincérité vis-à-vis de la population ».

Et pour clore le chapitre, Gérard Gronfier, premier adjoint, glisse au passage : « Mais vous Monsieur Commeau, avez-vous été honnête avec ce beau mariage (NDLR : l’alliance entre les deux tours des municipales avec la liste à Laurent Selvez) alors qu’aujourd’hui vous divorcez ! »

Nicolas Bonnand, Hélène Touillon et Eric Commeau (Energies Citoyennes),  Martine Boguet, Isabelle Louis, Stéphane Brun et Laurent Selvez qui a donné pouvoir (Montceau 2020 – La Gauche unie), s’abstiennent. Lilian Noirot vote pour.

Jean Bernard

6 commentaires :

  1. Avec une opposition comme M Commeau la majorité de ce conseil Municipal a de beaux jours devant elle🤣

  2. Pour l’éclairage public,le centre ville c’est bien,mais il faut penser aussi aux quartiers qui ont un éclairage vétuste avec des ampoules énergivores et peu lumineuses.
    Mais je crois que ce sera quand les poules auront des dents.

  3. NIRPEL, je vous rassures, il est question de l’éclairage public de tout les quartiers de Montceau, et pas seulement le centre ville.

  4. Bonjour CYRILLE
    je vous rassure( ne prend pas de s ) et de tous les quartiers (tous avec un s et pas un t)
    donc comment savez vous que cela concerne tous les quartiers.?

  5. Comment je sais que cela concerne tous les quartiers ? et bien parce que je suis l’actualité de ma ville, le Conseil Municipal avait déjà abordé ce sujet il y a environs 2 ans, lorsqu’ils ont lancé le projet.
    De plus lisez donc l’article du 17/12 intitulé  » Montceau – Eclairage public, une lumière apaisante pour une ville harmonieuse »
    https://linformateurdebourgogne.com/montceau-eclairage-public-une-lumiere-apaisante-pour-une-ville-harmonieuse/
    Il suffit juste de suivre l’actualité de la ville où l’on habite.
    Comme quoi il n’y a pas la peine d’être un as en Français pour se tenir informer.

  6. juste une question : la commune a-t-elle récupéré les 60000€ et + versés en sus à leurs directeurs ? Là ce serait de l’économie pour réinvestir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.