Marigny – Le projet d’un poulailler industriel fait débat

Les Associations :

ACCU (Alerte Citoyenne Communauté Urbaine) contact :

asso-accu@hotmail.com

ASR (Action Solidarité Rurale) contact : contact@asr.lautre.net

CAPEN (Confédération des Associations de Protection de l’Environnement et de la Nature en Saône et Loire) membre de la fédération régionale FNE Bourgogne Franche Comté. contact@capen71.org

COMMUNIQUENT :

Objet / Projet d’un poulailler industriel à MARIGNY (71300)

Le 6 novembre 2018 a été délivré un permis de construire sur la commune de MARIGNY, concernant un projet de poulailler industriel dans une parcelle qui n’est pas constructible. Ce projet a été approuvé par Madame le Maire de Marigny après instruction du dossier par la CUCM. Il porte sur un élevage intensif de 29 999 poulets et 14 999 canards… Ces chiffres « précis » ont simplement pour objet d’échapper à une obligation de déclaration et donc à une enquête publique. Peur de la transparence ?

Les riverains de l’installation projetée et des associations de Saône & Loire s’inquiètent de l’absence d’information du public sur les conséquences sanitaires et environnementales, agricoles et paysagères de ce projet. Car de nombreuses questions demandent des réponses :

* Le projet répond-t-il aux obligations des normes du bien-être animal ? (cf L 214)

* Est-il conforme au Plan Climat Air Energie de la CUCM et au PLU en cours de la commune ?

* Quel sera l’impact sur le ruisseau en dessous d’un hangar de 1500 M2 (eaux pluviales)?

* Quelle énergie sera utilisée pour chauffer le bâtiment ?

* Quels travaux seront nécessaires pour répondre au besoin énergétique du bâtiment et satisfaire les besoins en eau? Quelle consommation annuelle ?

* Quels travaux seront nécessaires pour rendre compatible l’infrastructure routière existante ?

* Quel est le périmètre du plan d’épandage (nitrates)?

* D’où proviennent les aliments pour les animaux ? (OGM, antibiotiques etc.)

L’ACCU, l’ASR, la CAPEN et les associations se joignant à la démarche regrettent que la « simplification administrative » (pas d’enquête publique) serve de prétexte à masquer les dangers de l’agriculture industrielle. Elles considèrent qu’il est absurde de soutenir ce type de production industrielle qui ignore la tendance massive des consommateurs à rechercher une alimentation saine et de qualité issue de fermes paysannes. S’obstiner dans cette voie est un non-sens économique et financier. C’est une tache sur la vocation d’agriculture de qualité de notre Région.

Greenpeace* vient de publier la liste des « fermes-usines » en France (4413), où il apparaît que le département de S&L est « bien pourvu ». C’est une orientation agricole nocive pour l’environnement.

Avec tous les moyens légaux existant, les riverains, les citoyens, les consommateurs et les associations qui se sentent concernés s’y opposeront. Ils ont à cet effet créé un collectif :

COLLECTIF « CHAMP PRENEY- MARIGNY »

Contact : CELINE JACQUET, Le Clouzeau, 71300 MARIGNY . celinejacquet@hotmail.fr

*http://www.greenpeace.fr

3 commentaires

  1. Projet bien étonnant à Marigny, village qui renvoit plutôt une image de la ruralité telle qu’on l’aime .
    A l ‘heure ou l’écologie est le garant de notre survie, ce projet choque.
    Mes et Mrs les conseillers municipaux, revoyez votre copie et conservez à votre village son authenticité campagnarde.
    Bon dimanche ……

  2. on croit rêver ; à l’heure où on parle d’écologie, comment peut on arriver à de tels projets , on marche sur la tête , une fois de plus ! les problèmes de la pauvreté, de la malbouffe, de la santé publique sont tous liés ; et pourtant pour enrichir encore des multinationales qui produisent des aliments, des antibios injectés à ces pauvres volailles et qui nous rendent insensibles à ces traitements, sans parler de la pollution des eaux et du bien être animal, etc… on arrive à ces aberrations. Réagissons et refusons un tel projet Honte aux signataires du permis de construire

  3. Vite, faisons venir nos poulets d’Amérique du sud ou d’Asie du sud est …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *