Les gilets jaunes du Magny font leurs courses un dimanche

Ce dimanche matin, c’est un peu comme un lendemain de bringue, le réveil est difficile et la pluie n’arrange rien. Autour du feu et d’un café, les gilets jaunes se regroupent peu à peu, pas nombreux, une quarantaine environ.

Décision est prise de se rendre à Leclerc comme initialement prévu depuis plusieurs jours. Une action plus symbolique que réellement revendicative. Les gilets jaunes du Magny vont faire leurs courses dans un hypermarché un dimanche matin. Pas de quoi enrichir la grande surface mais juste montrer que le mouvement populaire est populaire auprès des clients.

Néanmoins, la logique des gilets jaunes est parfois difficile à suivre. Leclerc, la station service puis celle de Géant Casino et pourquoi pas Intermarché… « Il a joué le jeu dès que le mouvement a débuté. Sans rien demander, il a fait livrer de la nourriture » explique-t-on.  « Leclerc, il a le monopole, les autres n’ont que les miettes ». Alors pourquoi dépenser l’argent de la cagnotte chez Leclerc ? Les gilets jaunes auraient pu renvoyer l’ascenseur à Intermarché. Même pour une somme symbolique.

Bon, dimanche pluvieux… dimanche pluvieux.

Jean Bernard

5 commentaires

  1. difficile à suivre? vous êtes journaliste? n’avez-vous pas vu la vidéo de l’agent de sécurité et entendu parler de la délégation de Leclerc au près des gilets jaune du magny pour s’excuser?

  2. Merci de pointer l’absence de logique (plus simplement: l’absence de réflexion) des gilets jaunes qui reçoivent l’aide discrète d’Intermarché mais préfèrent se rendre à Leclerc.
    Et puis… après on fait quoi? 3e samedi de manifestations, une violence qui va crescendo, des gilets jaunes qui pataugent dans la boue de l’automne du Magny. Et aucune cohérence, aucune unité et aucune stratégie.

  3. Les commentaires plutôt que de croire ces belles connerie venez au AG regardez ce qu’il c’est passé pour avoir été se matin avec les gilet jaune l’action n’était pas de faire nos cources mais bien de montré que les gilet jaune peuvent être accepté après les différent refus qu’il y a eu de la part d’un agent de sécurité la cagnottes n’a pas été touchée nous avons prix chacun un article pour le plupart à moins de 1 euros que nous avons réglé chacun de notre côté avec notre argent personnel ensuite nous avons bloqué la station leclerc et celle de géant casino pour envoyé les clients à intermarcher et montré que le gazoil a pris coûtant était que des Rago sachant que intermarcher le gazoil est à 1.357 à géant 1.38 et lecrec 1.384 qui n’est pas réfléchit ici sortez de chez vous venez exprimer vos revendication et sortez des menssonges des médias revenez sur terre merci

  4. Survêtements Adidas, baskets Nike et Asics, smartphone, surcharge pondérale, et ben, c’est loin d’être la crise chez les gilets jaunes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *