L’été à Montceau – Ne tirez pas sur « le pianiste » de Betty Boop

Pas de doute, ce Thibault Cohade a du talent pour détourner à sa façon des films cinématographiques. Cet homme est un compositeur de musique électronique.

Alors évidemment, vendredi soir à l’auditorium des Ateliers du Jour à Montceau-les-Mines, on se serait presque cru dans une vieille salle de cinéma à l’époque des films muets accompagné en musique par un pianiste.

Sur l’écran, des films en noir et blanc avec pour vedette Betty Boop, l’héroïne d’une série de dessins animés américains créée par les Fleischer Studios entre 1930 et 1931.

Ce ciné concert électro a donc permis à Thibault Cohade de jouer ses compositions en direct. Il a mixé, sampé autant la musique original que les paroles. Le résultat est bluffant. Il redonne à ces films un second souffle qui vous le coupe… le souffle.

Mieux qu’original, c’est phénoménal pour remettre au goût du jour une femme aguicheuse et sensuelle de dessin animé. Même  Marilyn Monroe reprendra à son compte le célèbre poo-poo-pee-doo.

Ceci dit, Thibault Cohade a réalisé une performance remarquable. Un pianiste électroacoustique sur lequel personne n’avait envie de tirer.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *