Le président à la télé – Macron fait un bide avec les gilets jaunes du Magny

C’est au son de « On lâche rien » et « Le peuple est dans la rue » qu’une bonne vingtaine de gilets jaunes du Magny a investi le restaurant des Chavannes au bord du canal du Centre pour suivre en direct l’allocution du président de la République, Emmanuel Macron ce lundi soir.

Les Chavannes, un lieu où tout le monde est le bienvenu, où chacun est libre de penser haut et fort comme le patron, véritable Gaulois du Bassin minier et fier de l’être, une grande gueule dans ce paysage névrosé.

Alors c’est autour d’une enceinte qu’ils écoutent, qu’ils boivent les paroles du président. Mais très vite, les réactions des gilets jaunes ne lui sont pas favorables. Les 100 € de plus à partir de du 1er janvier pour les smicards, les heures supplémentaires sans impôts ni charges, la prime de fin d’année à condition que les employeurs le peuvent, la suppression de la hausse de la CSG pour les retraites inférieures à 2000 €… « Ce n’est pas suffisant ! »

Le passage de Macron sur le climat, « on s’en fout ! », « Donne du pognon ! »

Les treize minutes du président ne rassurent pas les gilets jaunes. « La colère est passée à la haine ».

« Macron, dehors. On lâche rien ».

Jean Bernard

Une assemblée générale des gilets jaunes du Magny aura lieu demain mardi 11 décembre 2018, toujours à la salle des fêtes du Magny à 19h30.

3 commentaires

  1. Ce gouvernement et son président n’ont décidément rien compris!!!pas une seule mesure concernant les avantages , le nombre et salaires exorbitants des ministres ,sénateurs et députés et hauts (!) fonctionnaires , rien sur les salaires énormes des grands patrons, présentateurs tv ,footballeurs etc….rien que des promesses de primes pour les actifs , rien pour les défavorisés de toutes natures , RIEN pour les retraités( pas d’augmentations, pas de rattrapage, pas d’indexation)pas de baisse de TVA mais augmentations (27% aux amis nommés, 538000€ pour madame!!!)pas d’isf , pas de baisse immédiate de taxes sur le chauffage etc, .je vois les commerçant se plaindre des gilets jaunes, mais la tva , c’est le consommateur qui la paie(2 fois car déjà mise au départ dans le prix de vente) et sans argent à dépenser, comment pourrait il acheter!! ne vous trompez pas de cible !! quand au livres de doléances, les maires sont ils aveugles ou soumis au point de ne rien voir??

  2. Et dire que tout ce mic mac est parti sur un prétexte d’écologie. Comme si par miracle une taxe carbone de plus, infligée bien sûr aux plus malléables allaient régler les émissions de CO2. Par contre on ne parle pas de taxer les grosses compagnies aérienne, les grandes compagnies de croisières, ni de limiter les camions sur les routes en faisant de ferroutage. Ensuite ne surtout pas toucher aux indemnités des parlementaires et des sénateurs qui à en voir les résultats obtenus par leurs incompétences laissent s’enfoncer de plus en plus la France dans le déficit sans apporter de solution! Alors on peut se poser les questions, soit ils ne sont pas assez nombreux pour faire leur travail, soit au contraire ils ne servent à rien et nous coûtent une fortune

  3. D’autant que la taxe carbone a été enoncée pour cause d’écologie alors qu’écologie rime avec économie (eau, énergie, transports… et bêtise).
    or ceux qui font valoir sur le tard l’environnement pour justifier une taxe de trop manquent cruellement d’exemplarité au plan écologie, au plan économie.
    Ce gouvernement suivant les autres manque cruellement d’imagination, ne trouvant que la taxe et l’impôts comme dite solution.
    Bien sur il conviendrait d’écimer les privilégiatures et de lutter contre la corruption, les cooptations et de condamner les véritables fraudes.
    Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise.
    Toutes ces personnes coûteuses, manquant d’intégrité et ne se faisant que de communication force de promesses et de mensonges, nuisent au pays, à sa réputation, à son économie, à la confiance. Et la dite Europe faite de juxtapositions ne ressemble pas à ce qu’elle se devait telle qu’annoncée en 1958, pas plus que ce pays s’avère une république basée sur des principes d’égalité, de liberté et de fraternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *