Le Magny – La pluie n’arrête pas le pèlerin ni le gilet jaune

Imperturbables. Ils sont restés toute la journée au Magny, certains sur le pont, d’autres autour du feu ou à l’abri sous une toile malgré une pluie discontinue. Ils sont là les gilets jaunes, au Magny. C’est leur profession de foi.

Dans l’après-midi, ils ont reçu la visite d’un rôtisseur de retour d’un marché qui a laissé aux gilets jaunes les poulets invendus. Beau geste très apprécié.

Toute la journée ils ont tenu « la place » en attendant « le » rendez-vous du lendemain, ce samedi 24 novembre qui devrait être une copie conforme au 17 novembre. Plus nombreux, moins nombreux ? A priori, au moins l’équivalent, c’est-à-dire dans les 300 gilets jaunes. Certains prédisent une baisse avec un sourire qui laisse supposer l’inverse. Tout dépendra du temps aussi. Le noyau dur qui toute la semaine a occupé l’échangeur du Magny répondra présent. Paris, ils y pensent, mais le Magny ils y sont et ils y restent.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *