Montceau – Une avenue aux mille écus grâce au Rotary

C’est à l’automne prochain que l’avenue des Alouettes à Montceau-les-Mines, l’une des plus fréquentées, offrira aux automobilistes ses plus beaux atours quand, précisément, les feuilles des vingt-cinq arbres plantés dans le terre plein central deviendront dorées, d’où le nom d’arbre aux mille écus ou, pour les puristes, le ginkgo biloba.

Un embellissement de l’avenue des Aloutettes qui ne manque donc ni d’intérêt esthétique ni d’intérêt financier puisque la ville, grâce au Rotary, a économisé l’achat des arbres, c’est-à-dire « un peu plus de 5000 € » précise le président rotarien, Philippe Troncy. La plantation est l’oeuvre des services des espaces verts de la ville, un chantier qui devrait s’achever en fin de semaine prochaine si la météo se montre clémente.

Symboliquement, Marie-Claude Jarrot, Gérard Gronfier et Philippe Troncy, sous une pluie battante, ont planté l’un des ginkgo biloba et dévoilé une plaque qui rappelle le don du Rotary à la ville.

Au Rotary, le club service, « l’environnement fait aussi partie de nos actions au même titre que l’enfance ou la recherche médicale » rappelle Philippe Troncy et de préciser, pour l’histoire que le  ginkgo biloba  » a été la première espèce d’arbre à repousser après l’explosion de la bombe atomique en 1945 à Hiroshima ». C’est dire sa robustesse.

L’arbre aux mille écus va également contribuer à aider « Montceau-les-Mines à candidater à la 4e fleur » ne manque pas de souligner madame le maire. Un travail au long terme qui nécessite une nouvelle approche du traitement des espaces verts, « surtout en terme de développement durable désormais inscrit dans le cahier des charges pour l’obtention de la 4e fleur ».

Quand les vingt-cinq  ginkgo biloba seront plantés, la terre sera recouverte de minéral, « du petit gravier gris bleu pour rappeler cette terre minière » indique Julien Grillot, directeur des espaces verts.

Le minerai d’un côté, les écus de l’autre, l’avenue des Alouettes va rouler sur l’or.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *