Lavoir des Chavannes – Des étudiants stéphanois s’immergent dans l’histoire

Des étudiants d’une école de commerce de Saint-Etienne ont séjourné trois jours à Montceau-les-Mines pour s’imprégner de l’ambiance de la cité minière. Le lavoir des Chavannes, une visite incontournable.

Ils ne sont pas venus à Montceau-les-Mines au hasard d’une fléchette lancée sur une carte Michelin. Saint-Etienne et Montceau-les-Mines ont une histoire commune, la mine. Alors, ces étudiants en classe préparatoire aux grande écoles HEC au lycée Fauriel, trois jours durant, ont mené leur enquête, « une étude de territoire » précise Nicole, philosophe et professeur à l’école d’architecture à Clermont-Ferrand. Elle même connaît le lavoir des Chavannes, son cabinet d’architectes a candidaté pour une étude du bâtiment. Elle est accompagnée d’Etienne Couriol, historien qui fut en poste à Montceau.

Les études sur le terrain sont davantage enrichissantes. Les trente-et-un étudiants se sont pris en charge. Ils ont tout organisé, du voyage à l’hébergement, contacté les personnes à rencontrer, « pour saisir les atouts, les avantages de Montceau mais aussi les inconvénients » précise Nicole Saint-Luc.

« Nous voulions comparer Saint-Etienne qui a réussi sa mutation industrielle à Montceau qui en prend le chemin » résume l’un des étudiants. Ils restitueront leur travail après l’analyse du territoire montcellien.

Parmi ces étudiants, certains s’intéressent à la reconversion  des sites miniers d’où la visite du lavoir des Chavannes avec Jean-François Gagne et des membres de la future association, Les amis de la sauvegarde du Lavoir. Ils ont été estomaqués par la magnificence de cette « cathédrale » industrielle. Ils sont d’ailleurs même prêts à soutenir l’association dans sa démarche. Sous quelle forme ? La communication, ils en connaissent un rayon.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *