Montceau – Emmaüs, les compagnons de la libération de la misère

Mercredi 12 juin, Emmaüs ouvre son magasin sur 2800 m2 dans l’ancienne friche industrielle Serib après un an de travaux.

Un bâtiment industriel désaffecté coincé entre l’avenue Salengro, la rue de Gueugnon et la rue de la Lande à Montceau-les-Mines. Ici a vécu Serib.

Pendant un an, il a fallu faire place nette et adapter les locaux à leur nouvelle destination. Le mercredi 12 juin 2019, en lieu et place de Serib va ouvrir une structure Emmaüs sur 4080 m2 dont 2800 m2 de magasin. Les 190 m2 de la rue Rameau sont du passé. « C’était un magasin provisoire » rappelle Loïc Zaphiropoulos, le responsable Emmaüs à Etang-sur-Arroux et Montceau.

Emmaüs, l’abbé Pierre, déjà 66 ans que le mouvement est né. L’expérience du Mouvement Emmaüs et celle des hommes et des femmes qui le composent en font aujourd’hui un acteur incontournable de la lutte contre la pauvreté. Sa longévité et sa capacité à adapter ses réponses face aux mutations de la misère attestent de la pertinence des actions qu’il met en œuvre, peut-on lire sur le site Emmaüs.

Dès mercredi, à partir de 14h, tout le monde pourra y venir trouver son bonheur. Actuellement, l’équipe d’Emmaüs agence le magasin, achève les derniers petits travaux par-ci par là pour accueillir les clients dans un espace aéré et lumineux.

Les compagnons, des travailleurs solidaires

C’est en 2013 que le conseil d’administration d’Emmaüs d’Etang-sur-Arroux validait le projet montcellien et se portait acquéreur de la friche industrielle en 2015. Coût de la réhabilitation du bâtiment et des parking, environ 800 000 € dont une subvention de la Région de 150 000 €. « Nous faisons comme chaque entreprise, nous empruntons » souligne le responsable.

Alors bien sûr, chez Emmaüs, les vêtements, les meubles sont à des prix très abordables. Dix mille livres sont à la vente, notamment. « Ce ne sont que des dons » précise Lucie Pierrat, responsable adjointe.

Loïc et Lucie sont entourés de compagnons d’Emmaüs, des travailleurs solidaires. « Ils sont logés et nourris et, en contrepartie, ils travaillent » indique Lucie. « Ils peuvent partir du jour au lendemain, ils n’ont pas de contrat. C’est un moyen de se réinsérer, de trouver une place dans la société ».

Sur Montceau-les-Mines, ils sont dix-sept compagnons d’Emmaüs dont deux enfants. Certains s’y trouvent tellement bien, que l’un d’eux a 20 ans d’ancienneté. Un autre est là depuis seulement deux semaines. Ils trouvent leur place loin d’une misère que beaucoup côtoyaient de trop près.

Emmaüs Montceau, tout comme la magasin d’Autun, est donc une émanation d’Emmaüs Etang-sur-Arroux.

Montceau et Etang comptent sept salariés et cinquante et un compagnons. Et le travail ne manque pas car tout est trié, nettoyer avant d’être mis en vente.

Jean Bernard

Emmaüs Montceau, premier jour d’ouverture le mercredi 12 juin à 14h jusqu’à 17h. Ouvert mardi, mercredi, vendredi et samedi de 14h à 17h. Pour les dépôts, tous les jours sauf dimanche de 8h à 12h et de 14h à 17h.

Entrée par la rue de Gueugnon.

Teléphone : 03 85 55 58 10 pour les retraits à domicile.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *