Hôpital – Rencontre entre Montceau et Le Creusot

Le CH de Montceau n’a plus de bloc opératoire. En revanche, l’Hôtel Dieux du Creusot conforte ses compétences en chirurgie.

C’est une indiscrétion qui tombe à pic. Certes, des négociations entre l’Hôtel Dieu du Creusot et le centre hospitalier de Montceau ne datent pas d’aujourd’hui. Or cette fois-ci, une réunion s’est déroulée cette semaine entre les deux CME (commission médicale d’établissement), présidée par Pierre Pribile, directeur de l’ARS (agence régionale de santé de Bourgogne – Franche-Comté). Le CME a pour mission d’élaborer les objectifs et les moyens médicaux, entre autres.

Pour rappel, le groupe SOS à l’Hôtel Dieu va investir 7 M€, dont 5.5 M€ dans le bloc opératoire avec l’achat notamment d’un robot chirurgical _ la ville du Creusot apporte sa contribution avec 1.5 M€ _ et 1.5 M€ pour les urgences.

Quant au centre hospitalier Jean Bouveri, des investissements sont également prévus surtout concernant la rénovation de bâtiments et l’installation de l’éclairage sur l’héliport, il doit pour l’heure faire face à la démission de son directeur délégué, Nicolas Ridoux, à compter du 15 mars 2019 et donc lui trouver un successeur.

Montceau privé de chirurgie et Le Creusot qui va devenir une référence dans ce domaine, voilà sans doute matière à réflexion pour le directeur de l’ARS. Quand la santé est au coeur du problème dans un même bassin de vie, entre public et privé, tout semble possible.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Jean-François GAGNE

    Bonjour,
    Centre hospitalier Jean Bouveri de Montceau-les-Mines investissements: rénovation de bâtiments, et installation de l’éclairage sur l’héliport, ce sont vraiment des travaux très importants pour la réouverture de la chirurgie et de trouver un remplaçant du directeur délégué.
    Voilà chères Montcelliennes et chers Montcelliens le nouvel hôpital de Montceau Jean Bouveri transport des malades en hélicoptère de jour comme de nuit= hôpital volant politique de santé Macroniste. Ne pas vous tromper le 26 mai 2019.

    Cordialement,
    J.F. G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *