Pouilloux – Aéroclub du Bassin minier, dans la continuité

Il y a un an à l’occasion de la 71e assemblée générale de l’aéroclub du Bassin minier, le président de l’association, Stéphane Stepien, se voulait optimiste, « l’an prochain nous vous accueillerons sans doute dans un club house rénové ».

Un an plus tard, les murs, les tables, les chaises, tout est à la même place, même le président qui présidait donc la 71e assemblée générale.

Une fois encore, la rénovation du club house a été à l’ordre du jour. Le projet existe avec la participation de la communauté urbaine, encore faut-il trouver le financement. Des travaux qui pourraient prendre leur envol d’ici la fin de l’année. On y croit.

Il y a un an également, les membres de l’association évoquaient la réhabilitation de la piste en herbe qui longe la piste actuelle et servirait de piste de secours. Etudes toujours en cours.

Il y a toujours un an, il était prévu de déplacer le Mirage III qui trône près du tarmac. Il n’a pas bougé. Il devrait.

Cela dit, l’assemblée générale de l’aéroclub du Bassin minier est aussi le moment pour 89 membres de revenir sur les activités de l’association et de constater une baisse des heures de vols. La raison évoquée, une mauvaise météo. Pour mémoire, en 1986 on comptait 2654 heures de vol, en 2018 moins de mille, 948 très précisément.

A noter l’arrivée à l’aéroclub d’un mécanicien, Alix Ferrari qui assure la maintenance des machines volantes. Il vient de l’aéroclub d’Annemasse.

J.B.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *