Hôpital – Le marché de dupes est avéré : Madame Jarrot renonce

Le Codef communique:

C’est ce qui apparaît explicitement dans le reportage de FR3 Bourgogne diffusé dimanche soir. Pas vraiment une surprise pour le Codef qui avait bien compris son double jeu : participer au grand jour à nos actions, voire les soutenir logistiquement (pétition, cartes postales) et, en coulisse faire le contraire : visite du CH avec monsieur Gauvain, entretien avec les conseillers du Premier ministre, annonce d’aide financière (obtenue par qui comment ?) à la presse que monsieur Gauvain ne veut ni confirmer ni infirmer.
Pourtant lors de la conférence de presse qui a suivi notre rassemblement du 20 janvier dernier, nous étions convenus de travailler ensemble et notamment pour obtenir un RDV avec le Premier ministre. Sans doute un moment d’égarement !
Quant à l’aide financière et virtuelle annoncée elle ne correspond en rien à nos revendications et pas de nature à sauver la chirurgie.
Au cours du reportage madame Jarrot nous dit : » C’est un coup dur ….mais ce qui compte c’est que l’hôpital reste avec les urgences H24… »

Bien sur on ne va pas raser les murs, mais comment lui faire comprendre, qu’en raison de la fermeture actuelle du bloc opératoire les nuits et le week-end, les urgences nécessitant une chirurgie ne sont pas assurées pendant ces tranches horaires ? Et qu’elles ne le seront plus du tout quand nous n’aurons plus de bloc opératoire.
Nous n’étions pas au bout de nos surprises en visionnant le reportage ! La séquence de madame Ungerer directrice du GHT vaut le détour. Et en particulier ce scoop de faire de notre CH un « pole départemental de référence en addictologie » et
de citer des services qui existent depuis plusieurs décennies. Sûrement que cette perspective, virtuelle elle aussi, va satisfaire les besoins chirurgicaux dans notre bassin de vie ! En contre-pied les deux chirurgiens interrogés ont d’ailleurs bien
exprimé les conséquences délétères de la fermeture de la Chirurgie pour la population.
Nous ressentons ces propos comme offensants à l’égard de la population et nous sommes loin des déclarations de madame Buzyn sur l’offre de soins de proximité. Nous sommes même à l’opposé.
Alors nous lançons à nouveau cet appel vibrant à tous les citoyens, tous les élus, toutes les organisations syndicales, politiques et associatives, à tout le personnel de l’hôpital pour frapper un grand coup le samedi 24 Mars 2018 à 10H00 esplanade de la Mairie de Montceau pour dire NON à la fermeture de la chirurgie et au scenario annoncé dimanche soir.
La vidéo peut-être visionnée en replay sur le site de FR3 Bourgogne Franche Comté ou sur le site du Codef : http://www.lecodef.org
Le 14 Mars 2018

 

3 commentaires

  1. et oui, l’ex republicaine est en marche!!!!! bientôt rejointe par des ex socialistes sur la CUCM!!

  2. Renoncer c’est un peu l’histoire de sa vie, vivre à travers l’image d’un père et d’un nom ne fait pas de nous des meilleurs personnes la preuve!
    Nous nous en rappellerons en 2020 si elle va jusqu’a La!

  3. Tous ces braves gens ont ils été aussi virulents quand MM Mathus et Billardon ne se sont pas entendus pour construire un hôpital communautaire .Une première pierre a t elle été inauguré en grande pompe quelque part sur le territoire ?
    Christian Caton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *